Bonnette et macrophotographie

Mal connue du grand public, la bonnette est un astucieux équipement pour aborder la macro dans de bonnes conditions.

 

Bonnette

Bonnette Canon à visser sur l’objectif.
La bonnette permet de découvrir la photo rapprochée au moindre coût.

Qu’est-ce que la macrophotographie ?

La macrophotographie commence au rapport 1:1.
C’est à dire dès que l’image de l’objet photographié a exactement la même taille que l’objet lui-même.

Le matériel conseillé, adapté à la macrophotographie, se compose traditionnellement d’un objectif macro ou d’un objectif complété de bagues allonges.

Matériel assez couteux pour qui veut essayer la macrophotographie occasionnellement.

Mieux Photographier

Appareils numériques et macrophotographie

Nombre d’appareils numériques (compacts et bridges) proposent une position macro très performante qui suffit amplement pour débuter.

Les possesseurs de reflex dans ce domaine sont moins bien lotis et doivent envisager l’achat d’accessoires spécifiques et souvent couteux.

Heureusement, la bonnette existe !

Bonnette ou bonnette d’approche

C’est un complément optique composé d’une lentille simple qui se fixe sur l’objectif.
Une bonnette d’approche ressemble à un filtre et la plupart du temps, se fixe en se vissant.
Cette bonnette permet de photographier près des objets.

Puissance d’une bonnette

La puissance d’une bonnette s’exprime en « dioptrie », par exemple 3D soit 3 dioptries

  • Une bonnette d’une dioptrie (1D) permet de photographier à 1 m avec un objectif réglé sur l’infini.
  • Une bonnette de 2 dioptries (2D) permet de photographier à 50 cm avec un objectif réglé sur l’infini.
  • Une bonnette de 3 dioptries (3D) permet de photographier à 33 cm avec un objectif réglé sur l’infini.
  • Une bonnette de 4 dioptries (4D) permet de photographier à 25 cm avec un objectif réglé sur l’infini.

Remarquez qu’il suffit de diviser 1 m par le nombre de dioptries pour trouver la distance de prise de vue.

On peut utiliser plusieurs bonnettes simultanément. Il est déconseillé d’aller au delà de 2 bonnettes.
Quand on utilise 2 bonnettes, il faut toujours monter la plus puissante en premier.

Les dioptries s’additionnent.
Une bonnette de 2D + une bonnette de 1D est équivalent à une bonnette 3D.
Le résultat est toutefois meilleur avec une seule bonnette 3D.

Calcul, bonnette et focale

Revoyez ce qu’est un foyer image en suivant ce lien.

Ouverture relative

L’ouverture relative d’une lentille est le rapport entre la focale et le diamètre de la lentille. (Le diaphragme diminue « artificiellement » le diamètre réel de la lentille.

L’ouverture relative d’un objectif de 50mm de focale et de 25mm de diamètre est de :

50/25 = 2 que l’on écrit traditionnellement f/2.

Le même 50mm avec un diamètre de lentille de 28mm aura une ouverture relative de :

50/28 = 1,8 soit f/1,8 on dit un « f/1,8 -50 mm »

Les dioptries

Les bonnettes sont classées par « puissance » ou « convergence.

La puissance d’une bonnette est exprimée en dioptries.
Il existe des bonnettes de 0,5, 1, 2, 3, 4, 5 jusqu’à 10 dioptries.
Les plus courantes allant de 0,5 à 3 dioptries.

Puissance d’une bonnette en dioptries

La puissance d’une bonnette est égale à l’inverse de sa distance focale.

Attention la focale est exprimée en mètre !

Focale de la lentille en mètre = 1/ puissance en dioptries

Exemple de puissances de bonnettes en dioptries :

  • 2,00 m = 1/0,5 soit  0,5 dioptrie
  • 1,00 m = 1/1 soit 1 dioptrie
  • 0,33 m = 1/3 soit 3 dioptries

Pour vous rapprocher des habitudes de donner les focales des objectifs en mm, il suffit de multiplier par 1000, soit :

Focale en mm = 1000/Puissance en dioptries

  • 2000 mm= 1000/0,5 soit 0,5 dioptrie
  • 1000 mm = 1000/1 soit 1 dioptrie
  • 333 mm = 1000/3 soit 3 dioptries

Retrouver la focale d’une lentille dont on connait la puissance en dioptries

  • 1/puissance en dioptrie = focale en mètre
  • 1000/puissance en dioptries = focale en mm

Exemple :

  • 1000/2 dioptries correspond à une lentille de focale 500 mm
  • 1000/3 dioptries correspond à une lentille de focale 333 mm

 
Mieux Photographier

Tableau de conversion des focales en dioptries

Focale en mmFocale en mPuissance en D
200020,5
100011
6670,671,5
5000,52
4000,42,5
3330,333
2860,293,5
2500,254
2220,224,5
2000,205
1820,185,5
1670,176
1540,156,5
1430,147
1330,137,5
1250,128
1180,128,5
1110,119
1050,109,5
1000,1010

 

Les dioptries, c’est génial ça s’additionne !

On peut utiliser jusqu’à trois bonnettes maximum.
Mais il est recommandé de se limiter à deux.

La puissance obtenue est égale à la somme des puissances utilisées.

Exemple :

  • 1 + 2 + 3 = 6 dioptries
  • focale résultante = 1000/6 soit 167 mm (voir tableau)

Pour connaitre la focale résultante objectif + bonnette, il suffit de :

  1. transformer la distance focale de l’objectif en dioptries ;
  2. additionner le nombre de dioptries ;
  3. transformer le résultat en valeur de focale.

Exemple :

Un objectif de 50mm + une bonnette de 3D

  • 50 mm équivaut à 1000/50 soit 20 ;
  • 20D + 3D = 23 D
  • 1000/23 = 43 mm
Et quoi faire avec ce résultat ?

Tout simplement, avec votre objectif de 40 mm réglé à l’infini vous pouvez photographier à 43 mm de votre sujet.
Plus simple, tu meures !

Précautions liées à l’usage de bonnettes

Chaque surface Air/Verre apporte des dégradations à l’image, voilà pourquoi il est déconseillé d’assembler plus de deux bonnettes sur un objectif.

Utilisez toujours un pare-soleil efficace pour éviter toute réflexion parasite.
Les bords de l’image, notamment avec des bonnettes de 3D et plus se dégradent.
Privilégiez le centre de l’image, quitte à recadrer par la suite.

Avantages des bonnettes

Légères, peu encombrantes, d’un prix accessible, les bonnettes sont un bon choix pour faire ses premières armes en macrophotographie.
Les photographes argentique se sont souvent débarrassé un peu hâtivement de leurs accessoires en passant au numérique, il est assez fréquent de trouver des bonnettes d’occasion à des prix dérisoires.

Bonnettes achromatiques

Les bonnette achromatiques sont constituée de deux lentilles collées.
Elles sont corrigées des défauts des bonnettes simples, mais leur prix proche du prix d’un objectif est réellement dissuasif !

Merci de laisser un commentaire après votre visite !

Mieux Photographier
Vous avez aimé ?
Merci de Liker, partager et laisser un commentaire.
Juste pour me motiver à vous en donner plus !

Pensez à liker et dire ce que vous en pensez !

6 Comments

  • Patrick

    Reply Reply 9 octobre 2012

    La bonnette est un moyen simple et utilisable même avec un compact.
    Ce n’est pas parfait.
    Bien entendu, bagues ou tubes allonge et soufflets offrent d’autres possibilités, on en reparle bientôt.

  • Roger

    Reply Reply 7 octobre 2012

    Bof…. Les constructeurs d’optiques se décarcassent pour éviter les surfaces « air-verre » entres les éléments optiques et nous on s’amuse à ajouter des « Machins » devant notre optique qui n’amèneront rien de bon, je préfère et de loin la bague entre l’appareil et l’optique, il est bien prouvé que le résultat est meilleurs en bagues qu’en addition de bonnettes!

    • Roger

      Reply Reply 9 octobre 2012

      Etant un amoureux et heureux possesseur d’un Nikkor 300mm f:4, je vous propose d’aller voir de quoi il est capable avec l’addition du fameux tube allonge PN11.

      Voici un site « Amoureux du Nikkor 300mm f:4 » en macro!
      http://forums.dpreview.com/forums/post/35007591

Leave A Response

* Denotes Required Field