Cartes mémoire CompactFlash

La carte mémoire CompactFlash est historiquement une des premières cartes mémoire pour APN et photo numérique.
Conçue sur le principe des mémoire pour ordinateur portable sur port PCMCIA, sa technologie ne limite ni sa capacité ni sa vitesse.
Malgré son âge préhistorique en informatique elle reste tout à fait concurrentielle face à sa grande rivale, la carte SD.
 
Mieux Photographier

Cartes mémoire CompactFlash

Compactflash Lexar 8GB - 800x

Compactflash Lexar 8GB – 800x

Très polyvalente, elle se trouve utilisée dans de multiples domaines bien éloignées de la photographie appareils de mesure, cartes de communication, telles que modems, cartes ethernet, ports série, adaptateurs bluetooth ou Wi-Fi, centraux téléphoniques, etc.
D’une conception complexe(contrôleur mémoire intégré), sa grande diffusion permet de conserver un coût abordable.
Son principal défaut réside dans son encombrement et dans une certaine mesure, son poids, presque 6x le poids d’une carte SD !

Seuls les appareils photo évolués proposent un port CompactFlash dans un APN, en général couplé à un port pour carte SD.
Possibilité très appréciée des photographes avertis et professionnels.
La carte mémoire CF comme CompactFlash a été développée en 1994 par SanDisk.
La mémoire CompactFlash et son contrôleur sont contenus dans un boîtier de 42,8 mm de large et 36,4 mm de haut, en 2 épaisseurs.
Le poids est élevé pour ce type de produit : 11,4 g.
Les capacités disponibles atteignent 256 Go.

Conformes à la norme PCMCIA, les cartes CompactFlash se connectent par un ensemble de 50 broches (les cartes PCMCIA en comportent 68)
La norme CF respecte la norme ATA.
Une carte CompactFlash s’inserre dans un emplacement PCMCIA passif de type II.
Les CF fonctionnent indiferremment en 3,3 V comme en 5 V.

Il existe deux épaisseurs de cartes CompactFlash :
les cartes CF-I de 3,3 mm
les cartes CF-II de 5 mm.
Il est possible de connecter une carte CF-I sur un support CF-II, mais pas l’inverse.
La consommation électrique est identique dans les deux cas.
Il est possible d’utiliser les deux types de carte sur un même appareil photo.

La relativement grande taille du boitier de la carte mémoire CompactFlash CF-II a permis l’utilisation de mini disques durs IBM.
Très prisé des photographes à une époque où le prix, les capacités de stockage et la fiabilité des cartes flash laissaient à désirer.
Ce disque dur, le microdrive, a été  commercialisé en 1999 par IBM pour répondre à un besoin criant de la photographie numérique naissante.

Sa capacité atteignant 8 Go dépassait de loin les capacités des carte mémoire.
Cher et relativement fragile, grand consommateur d’énergie, il a disparu au profit des cartes mémoire flash.

Performances

Les meilleures cartes offrent des vitesses d’écriture compatibles avec la vidéo HD.
Avec des vitesses de transfert allant jusqu’à 160 Mo/s, les cartes CF permettent le transfert  de gros fichiers pour le stockage et l’édition dans de bonnes conditions.

  • Performances/vitesse : 16 Go – 128 Go : Jusqu’à 160Mo/sec en lecture (1067X) ;
  • jusqu’à 150Mo/s en écriture (1000X).
  • 256 Go : Jusqu’à 160Mo/sec en lecture (1067X) ;
  • jusqu’à 140Mo/s en écriture (933X).

Compatibilité

  • N’importe quel appareil de type 2 accepte les cartes de type 1.
  • L’inverse n’est pas possible, une carte de 5 mm ne peut pas entrer dans un logement de 3,3 mm… ou il faut appuyer très fort !
  • Jusqu’à 2 Go, les cartes sont formatées en FAT16.
  • Les cartes de 2 Go et plus, doivent être formatées en FAT32.
  • Les appareils récents acceptent normalement les cartes de plus de 2 Go ainsi que les anciennes cartes de 1 Go.
  • Les appareils anciens ne gérant que les fichiers en FAT16 ne peuvent pas fonctionner avec les nouvelles cartes de 4 Go.

Conseils

Comme pour toutes les cartes mémoire, la vitesse de lecture est plus rapide que celle d’écriture.
Utilisez des cartes rapides avec les hybrides ou reflex numériques.
La vitesse d’enregistrement influe sur la vitesse maximale en mode rafale.

Présentes sur les reflex haut de gamme, les cartes CompactFlash tendent à disparaitre, même si elles restent prisées par les photographes habitués à s’en servir.

Utilisez-vous ce type de carte ?
Dites le-nous en commentaire.
 
Mieux Photographier
Vous avez aimé ?
Merci de Liker, partager et laisser un commentaire.
Juste pour me motiver à vous en donner plus !

Pensez à liker et dire ce que vous en pensez !

4 Comments

  • genevieve

    Reply Reply 15 octobre 2013

    Bonjour Patrick

    Je n’utilise que des compact flash mais je n’ai pas le choix puisque que j’ai 1 d700et200,de chez nikon.
    Je viens de m’acheter un lexar 16Go 800x car je trouvais que mes autres cartes pour la rafale et les poses longues l’enregistrement était long Ai-je eu raison?Je crois pour le D700 mais je je ne suis pas sûre pour le D200

    • Patrick

      Reply Reply 15 octobre 2013

      Oui, certainement pour le genre d’utilisation que vous en faites, c’est une carte de capacité raisonnable.
      Votre dépense correspond à 2 pellicule 24×36 développées/tirées !
      Faites des essais avec votre ancienne carte et la nouvelle sur le D200 et dites-nous si en pratique, vous sentez une différence, ça peut intéresser d’autres utilisateurs.

  • Philippe

    Reply Reply 15 octobre 2013

    C’est génial ! J’ai appris des choses en tant qu’amateur. C’est clair et précis, sans charabia. Bravo.
    Voila, moi je possède un canon EOS 350D de 2006. Dans la partie COMPATIBILITE, vous parler d’appareils anciens. A partir de quelle date on commence à classer ce type d’appareil dans l’ancien ?
    Merci Beaucoup pour ce que vous faites !

    • Patrick

      Reply Reply 15 octobre 2013

      En numérique, c’est vite ancien !
      Le 350D (mon premier reflex numérique !) commence à être une antiquité (ce n’est pas pour ça qu’il faut le jeter !)
      Vérifiez sa compatibilité, j’avoue ne pas me rappeler…

Leave A Response

* Denotes Required Field