Comment réussir vos photos en pose longue ?

La photographie numérique modifie les barrières entre le monde professionnel et le monde amateur.
La photographie en pose longue en est un des exemples les plus marquants.
Surtout dans les débuts, les photographies en pose longue mènent à de nombreux échecs.
En argentique le coût de la pellicule et éventuellement des tirages dissuadaient beaucoup d’amateurs de ce lancer dans des recherches systématiques en pose longue.
Un cliché en photo numérique ne coûtant absolument rien, il est maintenant à la portée de tous de se risquer dans cette technique passionnante.

Pourquoi s’initier à la pose longue ?

Vous allez découvrir un monde passionnant.
En vous amusant, vous allez découvrir les possibilités offertes par votre obturateur, même avec le plus simple des contacts !

Pose longue, la grande roue de nuit

Grande roue photographiée en pose longue la nuit

Photographier en pose longue, c’est donner la possibilité aux objets entrant dans le cadrage de se déplacer durant la prise de vue.
L’image de cet objet n’aura plus la forme exacte qui lui est propre, mais une traînée de lumière de la couleur de l’objet, plus ou moins étendue, selon la durée de l’exposition.

Pose longue, le moulin rouge

Moulin rouge par Didier Bonnette – Pose longue

Plus l’obturateur reste ouvert longtemps et plus l’objet a le temps de se déplacer dans le cadrage.
Ce n’est pas plus compliqué que cela !

Comment réussir une pose longue ?

Je vais partir tout d’abord sur le cas le plus simple.
On choisit un cadrage pour son aspect esthétique en tenant compte du trajet présumé de l’objet à photographier.
Il peut s’agir d’un objet ou d’une lumière.

Manège en pose longue

Manège en pose longue

Si vous photographiez la nuit le déplacement d’une voiture ou d’une moto, vous enregistrerez le tracé lumineux laissé par les phares ou les feux de position à l’arrière du véhicule.

Effet de pose longue sur une cascade

En pose longue, les gouttes d’eau se déplacent pendant l’ouverture de l’obturateur. Chaque goutte laisse une trainée lumineuse correspondant à son passage durant la pose.

Vous devez caler votre appareil photo, l’appareil devant rester parfaitement immobile pendant la prise de vue.
Le plus simple étant de fixer son appareil photo sur un pied.

Feu d'artifice

Un beau feu d’artifice se réussit avec une pose longue également. Chaque fusée imprime son trajet durant l’ouverture de l’obturateur.

Mais pour des essais sans investissement, vous pourrez obtenir de très bons résultats en calant votre appareil photo soit sur un banc, une table, un toit de voiture etc.

Vous choisirez l’heure de prise de vue en fonction du résultat souhaité.
Toutes ces techniques sont utilisables en plein jour, à la nuit tombante, au lever du jour (les heures bleues, blue hours) et les heures dorées (golden hours) .

Pour vos premiers essais, si vous ne souhaitez pas investir dans des accessoires, préférez la nuit noire, et photographiez des mouvements de lumière.

Pose longue et filtre gris neutre

Pour photographier en pleine journée ou à la tombée du jour, vous devrez vous équiper de filtres gris neutre.

L'eau se transforme en miroir sous l'effet de la pose longue

Lac de Souston. Une autre utilisation de cette technique. L’eau devient comme un miroir sous l’effet de la pose longue. Le diaphragme fermé offre une grande profondeur de champ.

La recette de la pose longue

La technique est très simple.
Vous pouvez dans un certain nombre de cas, lorsque la lumière ambiante est assez importante, vous contenter de photographier en mode automatique priorité diaphragme.
En fermant le diaphragme à sa valeur la plus extrême, vous obtiendrez un temps de pose assez long.
Si ça ne suffit pas ce sera le moment de passer au filtre gris neutre.

Circumpolaire enregistrée en pose longue.

La pose longue permet d’enregistrer le mouvement apparent des étoiles, du à la rotation de la terre. Ce qu’on appelle une circumpolaire.

Ne vous tracassez pas pour la légère perte de qualité due au diaphragme maximum.
Les photographies en pose longue n’aboutissent pas à des photos d’un piqué remarquable.
Si malgré tout, vous voulez conserver une bonne qualité d’image, arrêtez-vous un ou deux crans avant la fermeture maximum.
Pour un zoom fermant à f/32 par exemple, limitez-vous à f/16.

Pour obtenir le temps de pose désiré, utilisez les filtres de densité neutre.

Mode manuel et pose longue

Pour être sûr de conserver un même réglage durant toute la série de prise de vue, vous pouvez passer en mode manuel, en reportant vitesse et diaph relevés en mode auto.
Pour les mieux équipés d’entre-vous, la mesure au posemètre indépendant peut-être un plus.

Après quelques essais, vous devriez trouver rapidement la bonne exposition.

  • Si c’est trop clair, fermé le diaph ou réduisez le temps de pose.
  • Si c’est trop sombre ouvrez le diaph ou augmentez le temps de pose

Sensibilité ISO

Cela va de soi, vous utiliserez la sensibilité ISO la plus faible disponible sur votre appareil photo numérique (APN).

Une autoroute vidée de ses véhicules par une pose longue judicieuse !

Rien de tel qu’une pose longue pour vider une autoroute de tout véhicule ou supprimer des touristes gênants à l’entrée d’une église !

Une autre utilisation de la pose longue

Contrairement à ce que je vous ai conseillé précédemment, vous pouvez faire de la pose longue avec votre appareil photo en mouvement, en mouvement modéré et contrôlé bien entendu.

Vous pouvez fixer votre appareil photo sur le tableau de bord d’une voiture, sur un bateau et exposer en pose longue durant le déplacement.
Ce type de prise de vue vous permet des effets particulièrement réussis en photographiant des passagers du véhicule en mouvement.
Effet garanti en photographiant un couple sur une barque ou une gondole à Venise par exemple.

Faites-nous part de vos expériences, vos difficultés en pose longue en laissant un commentaire ci-dessous.

Pensez à liker et dire ce que vous en pensez !

10 Comments

  • Karine

    Reply Reply 16 août 2015

    bonjour,
    Article très intéressant pour ma part je m y suis essaye un peu par hasard sur un feu d artifice et un manège sans pied et je suis assez contente de l effet pour une première
    Faut dire que mon Fuji xm1 a des pré réglages quand même assez bien
    Mais votre article me permet d apprendre les réglage manuels et çela est top

    Moi ma technique sans pied c est de coller mes coudes a mon corps cadrer et retenir ma respiration il m a fallu beaucoup d entraînement mais ça marche et l avantage du numérique c est que je peux l recommencer ce que je ne pouvais pas faire avec mon argentique
    Merci à vous pour tout ces précieux conseils dommage qu on ne puisse mettre une photo votre avis m aurait interessae

  • geffroy ph.

    Reply Reply 29 juin 2015

    circumpolaire avec un numérique ? comment aller au-delà de trente secondes ???

    • Patrick LOUICHE

      Reply Reply 29 juin 2015

      En argentique, pas de problème !
      En numérique, comme souvent… on triche !
      Vous faites tout plein de photos sur pied, avec 30″ de pose, diaph f/8 à 200 ISO et vous assemblez le tout !
      Vous pouvez le faire dans Photoshop, of course, mais aussi avec un petit logiciel gratuit « Starmax« 

  • mariusse

    Reply Reply 28 mars 2015

    ben je sais pas comment faire une pose la nuit avec mon lumix gfi panasonic ya pas de pose comme sur mes vieux argentiques!!

    • Patrick LOUICHE

      Reply Reply 5 avril 2015

      En général, il y a une pose longue jusqu’à 30″ sur presque tous les appareils numériques.

  • bonjour,
    Merci pour votre post, en vous lisant j’ai eu envie de me remettre à prendre des photos en poses longue j’avais déjà fais un essai ma ca n’avais pas été très concluant.
    J’en avais fais un post sur mon site, les conseils sont les bienvenu.
    poses longue à Lyon
    Bonne journée.
    Guillaume.

  • sylvie Lofficial

    Reply Reply 1 mars 2015

    La pose de nuit en pose longue me semble un bel exercice et ce tutoriel est vraiment super …. Comment tous les autres d’ailleurs que je dévore avec joie !!!!
    La pédagogie de ces tutoriels me conviennent parfaitement !!!!!
    Merci Patrick !!!!!

  • Robert

    Reply Reply 24 février 2015

    Intéressant comme d’habitude, mais il me semble impossible de faire une pose longue en plein jour sans filtre, non ?

    • Patrick LOUICHE

      Reply Reply 24 février 2015

      Je ne le dis qu’en une ligne, mais je le dis bien dans l’article !

  • Marck

    Reply Reply 20 février 2015

    Bonjour,

    Tutoriel très intéressant !
    Depuis peu je me suis mis à la prise de vue en pose longue de nuit, ce qui ne me déplaît pas bien au contraire !
    Reste avec ces informations à m’expérimenter à la prise longue de jour vu que j’ai récemment investi dans des filtres neutres.
    Merci encore pour ce petit cours qui en dit long! 😉

Leave A Response

* Denotes Required Field