vigncs

Réussir ses couchers de soleil

Simple à réaliser avec un appareil numérique, le coucher de soleil et plus généralement, la photo de crépuscule peuvent être très simplement améliorées en adoptant la bonne technique.

Réussir un coucher de soleil

Nuage au couchant

Un coucher de soleil n’impose pas de voir le disque solaire comme sur cette photo de nuages au couchant.

Les cellules des appareils photo n’aiment pas beaucoup les lumières trop vives.
Pour réussir votre coucher de soleil, vous devez opérer en deux temps.

Mesure de la lumière

Ne vous compliquez pas la vie avec le mode manuel, c’est inutile, travaillez en mode automatique.

Mode programme ou priorité diaphragme.

Cadrez au-dessus ou à côté du soleil, en veillant bien à ce que celui-ci n’apparaisse pas dans votre cadrage.

Enfoncez le déclencheur à mi-course pour mémoriser la mesure de lumière et bloquer les réglages de l’obturateur et du diaphragme.
Vérifier en même temps, que la mise au point s’est bien effectuée.

Plus vous vous rapprocherez du disque lumineux et plus l’environnement deviendra sombre.
A vous de décider, selon vos goûts, il n’y a pas de règle.

Cadrage

En gardant le déclencheur enfoncé à mi-course, recadrez votre photo comme vous voulez la voir apparaître, en intégrant maintenant le soleil dans votre cadrage si vous le désirez.

Une fois le cadrage à votre convenance, il suffit de terminer de déclencher pour enregistrer une très belle photo de crépuscule ou de coucher de soleil.

Composition

Cheval au couchant

Le coucher de soleil est propice à la mise en valeur des silhouettes en ombres chinoises. Cheval au couchant.

Évitez les photos vides.
Intégrez un premier plan ou jouez avec les reflets pour meubler votre image.
Inspirez-vous de la règle des tiers pour composer harmonieusement.

Choix de la focale

Bien entendu, plus votre focale est longue et plus le disque devient spectaculaire.
Faites très attention à ne pas vous bruler la rétine, une grande prudence s’impose.
Ensuite rien ne vous empêche de tricher un peu sur le traitement d’image !

Mauvaise mise au point

Si aucun nuage ne se trouve à l’horizon, votre appareil risque de chercher longtemps pour trouver la mise au point et probablement même n’y arrivera-t-il pas.

Si votre appareil photo le permet, passez en mode manuel pour la mise au point.
Restez en mode automatique pour la prise de lumière.

Réglez manuellement votre objectif sur la position infini.
Cela fait, reprenez la technique expliquée plus haut pour la prise de lumière.

Mode scène

Vérifier si votre appareil photo propose un mode scène prévu spécifiquement pour le coucher de soleil où le crépuscule.
Si c’est le cas, principalement avec un bridge ou un compact, adoptez-le sans hésiter.
Vous disposerez alors des meilleurs réglages possibles, suivis d’un traitement logiciel adapté pour magnifier votre photographie de crépuscule ou de coucher de soleil.

Précautions

Veillez à conserver le stabilisateur d’image en action.
Le temps de pose sera élevé, le pied photo n’est pas nécessaire pour l’instant.

Il le deviendra si vous continuez à photographier après la disparition du soleil.

 

Faites-moi part de vos expériences dans ce domaine.
Est-ce que votre appareil réagit bien dans ces conditions ? Êtes-vous satisfait(e) des résultats ?

 

Crédit photo :
Nuage – Notsogoodphotography
Cheval – Edouardo Amorim
Vous aussi, participez,
envoyez vos meilleurs photos.

 

 

Pensez à liker et dire ce que vous en pensez !

48 Comments

  • Nicolas

    Reply Reply 6 avril 2015

    Merci pour l’article, ce n’est en effet vraiment pas facile de réussir des photos de ce type : photos en contre jour du soleil, photos de nuits, etc…

  • Roger

    Reply Reply 22 août 2013

    Bonjour monsieur Piw…
    Heu tu fais quoi quand je démarre avant minuit pour rouler toute la nuit, je suppose que t’es trop bien sous ta couette pour te lever avant le lever du soleil, petit jaloux…
    Je ne vois vraiment pas où se trouve la chance, quand tu vois que bientôt le soleil va se lever, tu observes bien, et quand ce sera le « Début » du moment, ben tu attends appareil en main, c’est ça le grand secret… Et c’est tout!

  • Roger

    Reply Reply 16 juin 2013

    De par mon métier de routier inter, j’ai eu l’occasion d’admirer des centaines de couchers de soleil, en toutes saisons et un peu partout en Europe, mais j’ai assisté à des levés, le soleil ne pointe pas encore à l’horizon mais éclaire déjà le ciel,c’est splendide, dans certaines régions une brume qui se situe du raz du sol et pas plus haute qu’un mètre et le paysage en semi-contre-jour… Tout simplement splendide, et avec un peu de chance, certains animaux se trouveront peut-être dans ce décor…
    Mais voilà, faut se lever très tôt, et il fait encore noir dehors quand vous démarrez de chez-vous, ben oui faut être au bon endroit ( repéré d’avance ) l’appareil fixé sur un pied car quand le moment vient, ce ne sera qu’une question de minutes, ça va très vite et toute une série de photos s’imposent pour sortir « THE » photo.
    Les plus beaux levés que j’ai pu admirer étaient souvent: mauvais temps de la veille et vent, nuages restants et le soleil qui éclaire le tout avant son levé…
    Mais il y a plus d’amateurs pour un coucher qu’un levé, car trop bien mis dans la couette lol…

Leave A Response

* Denotes Required Field