Monopode, mieux qu’un pied photo, oui, mais …

Un monopode, c’est sympa, pas trop lourd, pas trop encombrant…
En macro ou photo rapprochée le monopode se rend vite indispensable !
A une condition !

Monopode amélioré

Imaginez un instant !
Votre appareil sur votre monopode, vous êtes là, tout près d’une abeille, une coccinelle, d’un papillon.
Mise au point manuelle, vous retenez votre souffle en attendant que la bestiole prenne la bonne pose !

Elle est là, plein cadre !
Vous bavez, l’index à mi-course sur le déclencheur !
La scélérate, elle se déplace, s’éloigne de 3cm, comme ça, sans prévenir !

Instinctivement, vous la suivez en poussant l’appareil vers l’avant.
Zut, trois fois zut !
Vous perdez le cadrage au moment où la miss était parfaite, votre appareil a piqué du nez !

Monté rigide sur votre monopode, votre appareil photo pique du nez en avançant.

Monté rigide sur votre monopode, votre appareil photo pique du nez en avançant.

 

Ce n’est pas mieux si la demoiselle avance !
Vous allez photographier le ciel !

 

commen-apprendre-la-photo-Monopode-map-arriere

En reculant l’appareil, votre monopode bascule.
Votre appareil photo vise le ciel !.

C’est le problème lorsque le le boitier et le monopode sont fixés de manière rigide.

commen-apprendre-la-photo-Monopode-map-départ

Monter son appareil de manière rigide sur un monopode n’est pas une bonne solution.

 

Eh oui, un monopode classique, c’est pas terrible !
Il ne sera fonctionnel qu’avec une bonne tête vidéo fluide à souhait.

 

commen-apprendre-la-photo-Monopode+rotule-map-départ

Équipé d’une rotule ou d’une tête vidéo fluide, votre monopode devient plus maniable.

 

De cette manière, vous pouvez « glisser votre appareil d’avant en arrière tout en conservant l’orientation de votre objectif !

 

commen-apprendre-la-photo-Monopode+rotule-avant

La rotule ou la tête vidéo améliorent considérablement la maniabilité de votre monopode.

 

L’appareil peut avancer ou reculer sans piquer du nez ni photographier les avions !

 

commen-apprendre-la-photo-Monopode+rotule-arrière

Si en plus, vous utilisez une plaque intermédiaire entre la tête et l’appareil, vous pouvez équilibrer parfaitement votre appareil photo.
Un très grand confort avec un zoom, un télé ou un soufflet !

 

Voilà le moyen simple de rendre votre monopode vraiment utilisable.
Sinon, vous devrez le soulever et le reposer pour toute petite modification de cadrage ou de mise au point.
Parce que, la m.a.p. autofocus en macro sur une coccinelle ou une abeille, c’est pas terrible !

Si votre budget vous le permet, choisissez un modèle à réglage de hauteur semi-automatique et vous serez le(la) plus heureux(se) des photographes.

Que pensez-vous de cette astuce ?
Dites-le moi en laissant un commentaire.

Pensez à liker et dire ce que vous en pensez !

3 Comments

  • Mimi

    Reply Reply 13 janvier 2015

    Merci de vos précieux conseils…moi je me suis offert un rotule que j’ai placer sur un ancien trépied que j’ai enlever 2 pieds.
    J’ai garder la colonne centrale que je peu encore remonter a suffisance.
    Bien a vous Michel.

  • Mimi

    Reply Reply 7 décembre 2014

    Bonjour et merci pour vos bons et superbes conseils..
    Moi j’ai une fixation vidéo mais j’ai aussi une rotule, merci cordialement Mimi.

  • LAMY Michel

    Reply Reply 27 octobre 2014

    Génial ! Merci pour cette géniale astuce … ! (^人^)

Leave A Response

* Denotes Required Field