Vidéo-ted-erik-johansson

Qu’est-ce qu’un montage photo réussi ?

Les sujets de la vie courante vous semblent trop banals ?
Créez votre réalité !

Créativité et trucage

Même si vous n’êtes attiré(e) par les montages photographique, vous ne pouvez pas rester insensible aux travaux d’Erik Johansson !

Erik nous révèle son approche du photo-montage.
Suivez bien ce qu’il explique.
Toute la magie de la photo s’y trouve condensée.

Un bon montage photo

Bien utilisé, un traitement d’image permet de réaliser toutes les images qui peuvent germer dans votre esprit.
Tout est permis, tant que le montage reste crédible.

Pour vous en convaincre regardez cette vidéo dans laquelle Erik Johansson explique sa philosophie du montage photographique.


 

La lumière avant tout

Comme toujours la lumière est le facteur clé d’une photo réussie.

Vous devez y porter toute votre attention dans le cas d’un montage.
Rien de plus désagréable que des éléments regroupés dans une photographie, éclairés chacun sous un angle différent.

Sans arriver à ce niveau de perfection, vous devez bien réfléchir, avant de créer un montage.

Comme dit dans cette vidéo, photo de studio ou photo-montage, tout commence par un dessin.
Pas besoin d’être un artiste du fusain, un simple croquis permet de mettre les objets en place et de sentir rapidement les incohérences.

Une règle universelle

Ce qui est vrai pour un montage photographique, l’est également lorsque vous faites une mise en scène en studio, en nature morte ou même pour photographier un modèle.
Visionnez cette vidéo et vous aurez la clé d’une photo réussie.

Mémorisez bien ce qu’Erik Johansson explique et pensez-y la prochaine fois que vous aurez l’œil au viseur et le doigt sur le déclencheur !

Que pensez-vous de cette démarche ?
Est-ce que ce style vous ouvre de nouvelles perspectives ?

Exprimez-vous en laissant un commentaire.

 

 

Pensez à liker et dire ce que vous en pensez !

10 Comments

  • Chantal Faucher

    Reply Reply 18 janvier 2014

    Pour faire des photos montages comme Erik Johansson nous l’a montré dans sa vidéo, il faut avoir une bonne connaissance de photoshop. C’est très intéressant ! Chantal FAUCHER

  • gil

    Reply Reply 4 février 2013

    super de voir sa façon de créer. lui vient du dessin, et fait des croquis avant de photographier. Comment procèdent les autres photographes? …. là il faudra d’autres vidéos !

  • Gilles

    Reply Reply 2 février 2013

    Bonjour,

    Pour les photos-montages le plus utilisé sera Photoshop bien sur, mais pour des montages plus difficiles j’utilise des logiciels de compositing ou de 3D couplés avec Photoshop ou Gimp. Justement Blender fait les 2 (compositing et 3D) et il est gratuit. Sans compter que les communautés internet de ces 2 logiciels sont très fortes et qu’il est facile de trouver des tuts gratuits.

    Sinon après quelques essais, pour du développement classique je recommande Lightroom couplé à Photoshop pour les logiciels payants et Raw Therapee couplé à Gimp pour les logiciels gratuits. Je dois avouer que les logiciels payants sont meilleurs que les gratuits.

    Pour les logiciels de compositing j’aime bien le module de Softimage, mais le roi reste Nuke, mais là il faut avoir les moyens…

    Donc pour moi c’est LightRoom / Photoshop / Blender

    LightRoom a comme avantage des presets et des modules d’export très performants ( Livres, Diaporama, impression et Web) – Photoshop permet de travailler sur du HDR et Blender est très souple et surtout gratuit (quand on le compare à Nuke qui suivant la version peut dépasser les 6 000 €… )

    DxO est trop lourd (5 mn de démarrage !!!), plus cher que Lightroom et nul en export.
    ViewNX2 (et oui je suis sur Nikon) son seul atout est de travailler le D-Lighting propre à Nikon mais ce seul point ne justifie pas son usage que peut largement compenser LightRoom. Les autres logiciels Nikon sont payants alors que ceux de Canon sont offerts. Je laisse parler de ces logiciels que je ne connais pas par ceux qui les utilisent.

    Parmi les gratuit ils y a Photivo entièrement en anglais, il a l’air complet en traitement mais je n’ai pas eu le temps de l’essayer et le prix de LightRoom n’est pas extravagant vu le bénéfice qu’on tire de celui-ci.

    Je n’ai pas testé non plus Aperture travaillant sur PC… Pas cher moins de 70 € et sa description laisse rêveur mais un Mac c’est pas donné…

    Mais je vais attirer votre attention sur un point crucial : travailler ses photos sur un ordinateur non calibré c’est comme péter dans un violon, çà fait du bruit mais ce n’est pas de la musique…
    Il vaut mieux travailler sur RAW Therapee, Gimp et Blender et mettre 100 à 200 € dans une sonde de calibration que de travailler sur LightRoom, Photoshop et Nuke sur un PC non calibré…

    Voilà pour mon expérience personnelle, Gilles

  • Pelotte

    Reply Reply 2 février 2013

    Trés interessante cette vidéo, je suis trés intéressé par le montage photos que j’utilise depuis quelques années.
    Quel logiciel utiliser pour réussie de bons montages.
    Merci

  • AmonBra

    Reply Reply 2 février 2013

    L’image numérique pulvérise toutes les anciennes frontières de la photographie et démocratise, de plus en plus le 7 & 8 ème art.
    Quand on a la passion, la technique n’est pas un obstacle, tout un chacun peut l’acquérir par la pratique et l »expérience.
    Erik Johansson a raison : Les seuls limites à présent sont celles de notre imagination.
    Pour ma part, j’ajouterai que cela le sera de plus en plus, progrès technique oblige . . .

  • eve

    Reply Reply 1 février 2013

    jolis exemples de son travail mais je me sens un peu frustrée… j’aurais aimé voir comment procéder !…

  • Stephane

    Reply Reply 1 février 2013

    Excellent artiste, avec une parfaite maîtrise logiciel et photographique et un sens artistique hors du commun !! Avant d’arriver à ce genre de résultat, il va falloir en user des souris… 😉

  • Gilles

    Reply Reply 1 février 2013

    Bonsoir,

    Pour ce qui est de la démarche, pour ma part, je fais en ce moment exactement le chemin inverse. Depuis 30 ans je travaille sur les clichés des autres (photo-montage traditionnel en labo puis montage informatique sur Photoshop), je reprends l’appareil photo à mon compte. Mes premiers clichés sur reflex datent de 1980 mais en dehors des photos de famille et quelques paysages je n’avais rien fait comme démarche photographique ces 20 dernières années (trop chère la pellicule, pas le droit à l’erreur, apprentissage cher…).

    Comme le dit si bien Roger la démarche photographique incluant le photo- montage demande de penser le processus et de connaître un logiciel tel que Gimp ou Photoshop et même en maîtrisant ces deux logiciels ce n’est pas sûr que l’on arrive à quelque chose de sympa sans un minimum de théorie sur la lumière, les ombres et la colorimétrie.

    Mon dernier métier était compositing-rendering en 3D et l’intégration d’un objet 3D dans un décor réel n’est pas si aisé que çà. Il n’y a qu’à aller voir les forums spécialisés pour s’en rendre compte.

    Pour ce qui est de la démarche photographique, depuis le début en fait, le développement fait pour moi entièrement parti du processus. Il n’y a qu’à se rappeler des images des surréalistes et d’Hamilton pour s’en convaincre.
    Aujourd’hui se servir de Raw Therapee, de DxO, de Lightroom, de Photoshop ou de Gimp pour améliorer son cliché est devenu banal. Je dirais même que quand je prends une photo je sais déjà ce que représentera la partie de travail informatique et sur quels logiciels je le ferai.

    Pour ce qui est des retouches simples c’est faisable, par contre pour ce qui est du très bon travail vu dans cette vidéo, c’est hélas réservé à des spécialistes plus doués que moi et ce malgré mon expérience de 20 ans en infographie…

  • Roger

    Reply Reply 1 février 2013

    Oui mais très simplifié, il explique ça en disant ce n’est que l’imagination, mais la technique existe aussi, il faut impérativement maîtriser un programme tel que photoshop, je le cite car je ne crois pas qu’à ce stade « Gimp etc… » soient à la hauteur.
    Même avec deux ou plusieurs éclairages différents vous devez parvenir à concilier le tout et que le tout ne fasse qu’un… Donc maîtrise parfaite de la lumière et l’imagination bien sur, ensuite la technique… Désolé mais il n’apprend rien à personne, il ne présente ce qu’est son art, et entre-nous, il y a plusieurs années de cela, un jeune Russe vous sortait de ces choses à tomber à terre, je n’ai plus l’adresse malheureusement, mais autre chose que ça, un véritable maître en la matière, c’est beau de rêver mais il y a des manches à mettre…

  • Esteban

    Reply Reply 1 février 2013

    Bonjour,

    Video pour le moins très intéressante. Ma question est de savoir quel logiciel utiliser pour approcher un résultat comme ce qu’on voit ?
    Merci encore.

Leave A Response

* Denotes Required Field