Multiplicateur , doubleur et tripleur de focale

 

Téléconvertisseur, Teleconverter, Extender, les multiplicateurs de focale, très en vogue dans les années 70, (1970, en 1870, ça n’existait pas encore !)  ont presque disparu du marché et sont très mal connu des amateurs de photo numérique.

Multiplicateur de focale

Teleconverter Nikon

Multiplicateur de focale Teleconverter Nikon

Le principe

Le multiplicateur de focale ressemble à une bague allonge que l’on place sur le boitier, entre le boitier et l’objectif.
Un jeu de lentille permet de multiplier par x1,5, x2 voire x3 la focale, selon les modèles.
Le plus connu de la série et le plus intéressant est le « doubleur de focale ».

Résultat obtenus avec un doubleur de focale

Un objectif normal de 50 mm par exemple devient un 100 mm avec un doubleur de focale, un 75 avec x1,5 et 150 avec un x3.
Avec un 100mm, un 200mm, voire un 300mm, les focales atteintes deviennent très intéressantes surtout sur un boitier numérique APS.

Avantages des multiplicateurs de focale

Le multiplicateur de focale se fixant à l’arrière de l’objectif, tous vos accessoires restes utilisables (filtres, pare-soleil…)
L’ouverture de base de l’objectif reste inchangée, à diaphragme égal, vous conservez la même profondeur de champ.
Essayez de trouver un 100mm ouvrant à 1,8 pour un prix abordable ?

Avec un 50mm et un doubleur, c’est possible.
Et la qualité sera supérieure à bien des zooms.
L’ensemble doubleur de focale plus objectif est souvent moins encombrant qu’un objectif de focale équivalente.
Un seul doubleur est utilisable avec tous vos objectifs.

Inconvénients des multiplicateurs de focale

Le doubleur de focale double la focale de l’objectif, mais double aussi les défauts de celui-ci.
Il convient de l’utiliser avec un bon objectif, là encore, le 50mm fait des merveilles.
Bien que le diaphragme reste celui de l’objectif avec des avantages notables sur la gestion de la profondeur de champ, il y a une perte de luminosité de 2 valeurs pour un doubleur et trois pour un tripleur, mais l’automatisme de l’appareil en tient compte.
Toutefois une photographie au 1/125 sans doubleur sera faite au 1/30 avec le doubleur, si on garde le même diaphragme.

Extender Canon

Le multiplicateur de focale Extender Canon

Qualité obtenue avec un multiplicateur de focale

Un bon doubleur monté sur sur un bon objectif donne d’excellents résultats, même avec un zoom.
J’ai même tenté un 50 mm avec deux doubleurs avec un résultat tout à fait satisfaisant.

Acheter un doubleur d’occasion

Si vous photographiez en argentique, profitez du marché de l’occasion, mais restez sélectif en n’acceptant que du matériel de marque : Pentax, Nikon, Canon, Olympus, Minolta, Fuji, Miranda, etc…

Les tripleurs de focale étaient plutôt le fruit de marques adaptables cherchant à se faire remarquer par des amateurs épris de matériel spectaculaire à bon marché plutôt que de bonnes photographies.
Fuyez les marques « adaptables » de qualité moyenne et même souvent médiocres à cette époque.

Quelques mutiplicateurs de focale

Nikon :
Nikon – TC-20E-II – Doubleur de focale
Nikon – TC-17E-II – Multiplicateur 1,7x

Canon :
Canon Extender EF 2x II – Convertisseur Télé

Conclusion

Comme toujours, vous trouverez quelques marques adaptables.
Je ne sais qu’en penser aujourd’hui, ne les ayant pas testées personnellement.

Je reste méfiant, en gardant à l’esprit ce que disait ma grand-mère : « Je ne suis pas assez riche pour acheter pas cher ».

Il vaut mieux différer un achat et acheter du bon matériel, d’autant que les objectifs, contrairement aux boitiers, ne deviennent pas obsolètes du jour au lendemain.
C’est un investissement à long terme.

La différence de qualité ne se situe pas qu’au niveau de la netteté et la définition de l’objectif et des éventuelles déformations.
Contrairement aux objectifs de mauvaise qualité, un bon objectif fournit des images contrastées d’une grande richesse de couleur, difficilement rattrapables même avec traitement d’images performant.

Et vous, connaissiez-vous ce type de complément optique ?
Ou bien est-ce une découverte ?

Pensez à liker et dire ce que vous en pensez !

2 Comments

  • PIERRE

    Reply Reply 7 décembre 2016

    Bonjour,
    J’utilise un objectif Tamron 16-300 F/3.5-6.3 DiII VC PZD MACRO sur monture Canon ESO 500D. Est-il possible d’utiliser un multiplcateur 1.4X ou 2X (par exemple: Kenko MC7 DGX) pour réaliser des photos animalières occasionnelles?
    Merci de votre réponse.

    • Patrick LOUICHE

      Reply Reply 9 décembre 2016

      Bonjour,
      normalement ça ne devrait pas poser trop de problèmes sur les longues focales, mais sans garantie, sans l’avoir testé personnellement.

Leave A Response

* Denotes Required Field