Neige blanche, bleue ou gris sale !

Neige blanche ou bleue !

Une des premières causes d’échec l’hiver, sur la neige est de se retrouver avec de la neige gris sale ou pire, toute bleue !

 

La neige servant de réflecteur, pas de soucis de contraste. Selon la taille de votre sujet principal dans l'image, surexposez de 1 à 2 valeurs.

La neige servant de réflecteur, pas de soucis de contraste. Selon la taille de votre sujet principal dans l’image, surexposez de 1 à 2 valeurs.
© vigorin – Fotolia.com

 

Même pour les moins techniciens d’entre vous, c’est simple à comprendre.

J’ai déjà expliqué depuis assez longtemps ce phénomène.
En suivant ce lien indice de lumination et gris neutre, vous saurez quelle correction appliquer sur un sujet anormalement noir, comme une robe en velours ou anormalement clair, comme de la neige blanc immaculé.

Obtenir de la neige blanche

La recette est simple.
Si votre sujet est anormalement clair, cas de la neige, votre appareil photo se trompe.
Ne lui en voulez pas, il a été réglé en usine pour tout transformer en gris !

Quand vous lui mettez devant l’objectif de la neige bien blanche, il croit que c’est une grande étendue grise beaucoup trop éclairée !
Magasinier fidèle, il ne fournit au capteur que la lumière nécessaire pour faire du gris !

Neige blanche et correcteur d’exposition

Donc il sous expose !
La solution est simple, servez-vous de votre correcteur d’exposition.
Pour une vue d’ensemble avec un éclairage à 45° surexposez d’une valeur à une valeur et demie.
Pour un gros plan de neige, corrigez de deux valeurs entières.

 

Avez-vous déjà rencontré ce problème ?
Partagez votre expérience en laissant un commentaire ci-dessous

Pensez à liker et dire ce que vous en pensez !

3 Comments

  • Raynald

    Reply Reply 8 octobre 2014

    Je débute dans la photo et je dois bien avouer que le fait de sur-exposer une photo avec de la neige, m’a un peu perturbé. J’aurai eu tendance à faire le contraire.
    Très bon tuto, je place votre site dans les favoris de ce pas 🙂

    • Patrick

      Reply Reply 8 octobre 2014

      Hé oui, c’est contre-intuitif !

  • Serge

    Reply Reply 3 janvier 2014

    Bonsoir Patrick,

    J’ai déjà eu l’occasion de shooter dans des conditions « neigeuses » et connaissant le phénomène je ne me suis donc pas fait avoir!

    Mais l’on conçoit aisément que ce soit déroutant pour nombre de débutant, surtout en cette saison où bientôt les stations de sports d’hiver vont battre leur plein. 😉

    Un très bon article donc, qui tombe à pic !

Leave A Response

* Denotes Required Field