Tailles des capteurs numériques

En comparant la taille des capteurs numériques, vous comprendrez vite pourquoi la qualité d’un compact ne peut égaler celle d’un reflex.

Mieux Photographier

Tailles comparées des capteurs numériques

La colonne « Coefficient » vous indique le coefficient multiplicateur à utiliser pour retrouver une focale équivalente, en 24×36.

Exemple, avec le format 4:3 retenu par Olympus et Panasonic, le coefficient est de « x 2 ».

Une focale de 50 mm de distance focale, utilisée sur un Pen Olympus ou un G2 Panasonic, donnera le même cadrage qu’un objectif de 100 mm sur un reflex 24×36.

50mm x 2 = 100mm.

Alors que ce même objectif de 50 mm, utilisé sur une reflex Nikon correspondra à un 75 mm.

50 mm x 1,5 = 75 mm

Ce site doit être un lieu d’échange.
N’oubliez pas d’utiliser les commentaires si votre curiosité sur ce sujet n’est pas satisfaite.
En fonction de vos remarques, je complèterai cette information, si nécessaire.

TypeTaille en mmDénominationRapportIllustrationCoef
Compact4,62 x 6,161/2,3"4:3
Capteur équipant les appareils de type compact

Compact 5 x 6 mm

x 5,6
Bridge5,7 x 7,61/1,7"4:3
Capteur équipant les appareils numériques de type bridge

Bridge 6 x 8 mm

x 4,6
Hybride13 x 17,34:34:3
Capteur 4:3 adopté par Panasonic et Olympus

Capteur 4:3 - 13 x 17 mm

x 2
Hybride, Reflex14,8 x 22,1APS-C Canon EF-S3:2
Capteur APS-C de 14,8mm x 22,1mm

Capteur APS-C - 15 mm x 22 mm

x 1,6
Reflex15,8 x 23,6APS-C Nikon DX3:2
Capteur APS-H

Capteur APS-H - 16 x 24 mm

x 1,5
Reflex19,1 x 28,7APS-H Canon3:2
Capteur APS-H

Capteur APS-H - 19 x 29 mm

x 1,3
Reflex24 x36Full-Frame3:2
Capteur Full-Frame 24x36 mm

Full-frame 24x36mm

x 1
Reflex36 x 48Moyen format4:3
Capteur moyen format

Moyen-format 36 x 48mm

x 0,5

Mieux Photographier
Vous avez aimé ?
Merci de Liker, partager et laisser un commentaire.
Juste pour me motiver à vous en donner plus !

Pensez à liker et dire ce que vous en pensez !

23 Comments

  • babel

    Reply Reply 2 novembre 2014

    je connais et utilise toujours le film 120 avec LE Pentax 6-7, oui, là, on parle de profondeur de champ, alors quand on nous parle de la taille des capteurs…!!! La profondeur de champ, avec le numérique, ce n’est pas sérieux !

    • Patrick

      Reply Reply 3 novembre 2014

      Wouaouuuu !
      J’adore cet appareil et quitte à passer pour un passéiste, oui, c’est autre chose.
      Un appareil génial trop mal connu et de superbes optiques.
      Je vous parle de ça Monsieur, c’était au temps où un amateur motivé pouvait se payer du matériel professionnel.
      L’équivalent en numérique est intouchable…

  • pasquier

    Reply Reply 15 février 2014

    Bonjour Patrick,

    Super votre site que je découvre aujourd’hui.

    La taille du capteur est une chose mais l’évolution de la technologie en est une autre.

    La question que je me pose est de savoir si un 24-36 numérique équipé d’un capteur de première génération permettra (à optique équivalente) d’obtenir des photos de meilleures qualités qu’un reflex récent APC pourtant équipé d’un capteur plus petit?

    ( lançons-nous : 5D première génération contre 1200D )

    Cordialement

    • nanardpvt18

      Reply Reply 16 février 2014

      Bonjour pasquier et bienvenu parmi nous !

  • jean pascal

    Reply Reply 14 décembre 2013

    Pourriez vous aussi faire le point sur l’influence/relation entre la taille du capteur et la profondeur de champ. Ce sujet est rarement évoqué dans le choix de la taille d’un capteur alors que pour moi il est le plus important sauf si je me trompe.
    Grand capteur = possibilité d’une plus petite profondeur de champ. Est ce vrai?
    D’autre part un petit capteur ne permettra pas de recadrer une photo aussi fortement qu’un grand capteur? Est ce vrai?

    Par exemple j’hésite aujourd’hui à acheter un Fuji X20 (qui par ailleurs réponds à tous mes besoins photographiques) pour les raisons suivantes.
    La taille du capteur serait trop petite pour me permettre de faire des photos ayant une faible profondeur de champ comme le permet mon reflex (D200/APS-C Nikon DX).
    A priori les fichiers bruts du fuji sont meilleurs que ceux de mon D200, mais je ne peux pas les retravailler (recadrage, couleurs…) facilement sur photoshop. Par contre, au final les fichiers retravaillés de mon D200 sont meilleurs que ceux du Fuji qu’ils soient bruts ou retravaillés.
    Ce jugement est il fondé techniquement?

    Pourquoi ces points ne sont ils jamais évoqué dans le choix de la taille d’un capteur, c’est à mon avis plus important que la variation de focale.

    Pour moi, l’idéal serait donc un Fuji X?? avec un capteur 24×36, est ce infondé?

    Je vous remercie par avance de vos explications techniques, j’en ai bien besoin.
    Cdlt
    JPC

  • Roger

    Reply Reply 21 novembre 2013

    J’aimerais quand même mettre mon grain de sel, si le E5 de chez Olympus reste valable en tant que boîtier et surtout à un prix raisonnable, même si la marque le dit « Pro » les pros ne sont pas du tout chauds, les critiques lui reprochent déjà en premier lieu l’apparition de bruit à partir de 800 Iso!! C’est pas très « Pro »…
    Maintenant, pour ma part bien sur ça n’engage que moi, mais le format pro reste le FF! Sorry.
    Pour le crop, le D7000 bat à plates coutures le E5, mais ne parlons pas bien sur d’une optique fournie d’origine en « kit » et en plus il passe largement au dessus de 800 Iso avant de remarquer un bruit…
    Pas de miracles, appareils de haut vol, les optiques doivent suivre, mais n’y aurait-il pas un problème chez Olympus qui aurait déchaîné des critiques au point de vue « Optiques « ?
    Chez Nikon on peut monter des optiques qui datent du vieux Bon Dieu sans problèmes sur des boîtiers modernes…
    Quant à ce fameux système  » de stabilisation, il n’existait pas à l’époque et n’est qu’en réalité qu’une belle m… si vous tirez trop rapidement avec le système appliqué, vous aurez des différences pas croyables entre vos images, gros consommateur d’énergie et n’en laisse pas beaucoup pour le reste, à éviter…
    Ne jamais dire  » C’est moi qui possède le meilleurs  » on achète par rapport à sa bourse et « C’est en forgeant qu’on devient forgeron  » Ne nous plaçons pas au niveau des « Testeur » Pros, c’est pas notre job! Restons sur les rails…

    • Patrick

      Reply Reply 22 novembre 2013

      Il ne suffit effectivement pas de peindre un appareil en noir et marquer « Pro » dessus pour en faire le modèle chéri des professionnels… mais ça aide à vendre !
      Effectivement les Aps et les 4/3 offrent une bonne qualité.
      Pour atteindre la qualité des meilleurs pellicules argentiques, il faut passer au FF, traduisez Full-Frame, ce qui ne veut rien dire du tout !(Plein-format de quoi ?)
      Pour atteindre la qualité des plan-film 4×5″, le budget est conséquent, il faut passer au grand format 36×48 mm et consors.
      La différence entre un APS ou 4/3 et un 36×48 est à peu près la même qu’entre un compact/bridge et un APS !

  • Stef

    Reply Reply 3 mai 2012

    Bonjour,

    Le format 4:3 (13×17,3 mm), classé comme étant seulement utilisé par les hybrides (Olympus Pen, Panasonic G series, en Micro 4/3), est aussi utilisé pour les reflex Olympus (E system), Panasonic Lumix (L series) et Leica.

    On peut lire beaucoup de littérature sur les inconvénients liés à la taille de ce capteur, notamment beaucoup de bruit en hauts ISO. Ceci bien sur n’étant pas le cas sur les formats APS et Full Frame des Canon; Nikon, Sony et autres Pentax (sic !) .

    C’est oublier l’immense avantage du facteur 2 de crop, permettant d’obtenir des optiques avec des distances focales « equivalentes 24×36 » exceptionnelles, très compactes, et très lumineuses à un coût très accessible (gammes Pro et Top Pro d’Olympus notamment) par rapport à des objectifs similaires en APS et full frame (gamme L Canon, gammes D et G Nikon).

    Je suis l’heureux possesseur d’un Olympus E5 et de toute une série d’optiques de la gamme pro. Je possède également un Nikon D7000 avec son kit d’origine. Je peux objectivement témoigner que mes photos Olympus sont bien meilleures que celles obtenues avec le Nikon dans des conditions équivalentes, tant en rendu de couleur qu’en piqué, et particulièrement en conditions de faible lumière.

    Cela ne signifie pas que le Nikon est « mauvais ». Simplement, pour égaler la qualité obtenue avec mon matériel Olympus, il me faudrait acheter des objectifs qui me coûteraient environ 2 fois plus que le prix que j’ai payé mes objectifs Olympus. J’ai donc choisi en conséquence lequel serait mon boîtier principal, en l’occurrence celui dont le capteur est le plus petit, et lequel serait mon boîtier d’appoint.

    Conclusion : contrairement à beaucoup d’idées reçues et très largement diffusées, la taille du capteur n’est pas le facteur le plus important pour le choix d’un reflex. Elle importe – certes – mais aussi et surtout la qualité des optiques auxquelles on le couple. Oublier ce « détail » revient à conduire le public vers des solutions qui, du fait du prix des objectifs « experts » ou pros, les limiteront vite… ou les inciterons à déraisonnablement casser leur tirelire.

    On pourrait aussi faire le même type d’argumentaire critique concernant la course aux mégapixels (16,2 pour mon Nikon contre 12,3 pour mon Olympus. Aucun « intérêt » sinon l’encombrement des fichiers sur les disques de stockage…)

    • Patrick

      Reply Reply 4 mai 2012

      Effectivement, le capteur ne fait pas tout et la qualité de l’objectif utilisé est essentielle pour obtenir de bon résultats.
      Utilisateur d’un hybride, je vous rappelle l’article que j’ai écrit il y a quelques temps :
      http://www.comment-apprendre-la-photo.fr/reflex-hybride/
      Je partage votre point de vue sur plusieurs points.
      Par contre comparer les résultats du Nikon D 7000 avec son kit à un appareil équipé de bonnes optiques et peut-être même des focales fixes n’est pas très équitable !

      • Stef

        Reply Reply 4 mai 2012

        Bonjour,

        Merci pour votre réponse. Je n’utilise pas de focales fixes en dehors d’un 50 mm macro f2 et d’un fisheye 8 mm f3,5 avec mon Olympus E5. Les optiques les plus couramment montées sont le 12-60 f2,8-4 SWD et le 50-200 f2,8-3,5 SWD, parfois avec un téléconvertisseur x1,4 (-1 f stop) ou avec un téléconvertisseur x2 (-2 fstop). Même avec les téléconvertisseurs, le piqué et le rendu restent meilleurs.

        Le D7000 est équipé d’un AF-S DX 18-105 f3,5-5,6G ED, qui le place quasiment sur la même plage focale en « équivalent 24×36 » que le E5 avec le 12-60. La différence est sur la qualité de verre et la luminosité. Je ne pense pas que le match soit déséquilibré, et le D7000 est aussi est un très bon appareil.

        Mon expérience personnelle m’autorise à mettre en garde ceux qui veulent acheter un reflex et qui lisent les nombreuses illusions véhiculées sur l’importance capitale de la taille du capteur. Il s’agit juste de mettre en garde sur le coût devenu prohibitif des bonnes optiques sur capteurs APS-C et (encore plus !) full frame.

        Nota : mon premier appareil a été le D7000. J’y suis arrivé par ce type de littérature qui depuis, à mes yeux, ment par omission. Ce n’est pas votre cas, mais je tenais à placer ce commentaire.

        • Patrick

          Reply Reply 22 mai 2012

          J’en profite pour préciser que le rapport 4:3 est beaucoup plus agréable pour cadrer notamment en portrait.
          La composition est plus aisée.
          Le nombre d’or !
          Les formats 24×36, 6×9 sont trop longs.
          Ce n’est pas par hasard si les capteurs grands formats s’adressant aux professionnels sont dans ce rapport de même en argentique les 4,5×6 cm, 6×7 et 10×12,5 cm (4×5 inch)etc.

    • Marc

      Reply Reply 27 novembre 2012

      Le prix des accessoires et des matériels est déterminent pour l’achat :
      Et c’est bien ce que je reproche à Canon et Nikon, de ne pas faire de boitier (reflex) stabilisé, comme chez Pentax et Sony, et qui ne sont pas plus cher à l’achat pour une qualité égale dans la même gamme.
      Donc à l’achat d’optiques nouvelles (stabilisées) pour Nikon et Canon le compte en banque en prend un sacré coup !!!! alors qu’avec les deux autres (Pentax et Sony) pas besoin d’optique stabilisée, donc une économie digne de se nom.
      Marc

  • ALFware

    Reply Reply 10 avril 2012

    L’illustration du capteur APS-C Nikon DX n’est pas correcte.
    Probablement une petite erreur de mise en page 😉

    • Patrick

      Reply Reply 11 avril 2012

      Merci, c’est corrigé !

  • Chantal

    Reply Reply 8 avril 2012

    Bonjour,
    Je viens vraiment d’avoir une illumination en comprenant la taille des capteurs numériques et leur impact sur la taille des focales ! Merci.
    Chantal

  • Van Assche

    Reply Reply 13 décembre 2011

    IMPECCABLE COMME D’HABITUDE.

    Félicitations Patrick, vos conseils sont toujours judicieux et nous permettent d’évoluer.
    J’ai plaisir de parler de vous autour de moi.

Leave A Response

* Denotes Required Field