Zoom et diaphragme

Pourquoi le diaphragme de mon zoom , n’est pas constant ?
Pourquoi mon zoom déforme les photos ?

Le zoom est un objectif polyvalent dont les spécificités restent mal connues de la plupart des utilisateurs.

Inventeurs du zoom

L’origine du zoom est souvent mal connue également.

comment-apprendre-la-photo-zoom-PanasonicG2

Un zoom assez bas de gamme aux performances modestes. Vous pouvez constater les deux ouvertures f/4 et f/5,6.
En passant de la focale 45mm à la focale 200mm, l’ouverture passe progressivement de f/4 à f/5,6.

 

Le zoom, une invention française.

Et oui, le zoom est une invention française. Tout ne vient pas du Japon, loin de là.

Son inventeur, Roger Cuvillier, est un bourguignon bien de chez nous.
Roger Cuvillier dépose un brevet le 28 janvier 1949.

Des tentatives allemandes et américaines avaient avortées lorsque Roger Cuvillier trouve une formule très simple à 4 lentilles ;

  • 2 fixes ;
  • 2 mobiles,

montées dans deux tubes coulissants.

La technique du zoom sera améliorée considérablement par l’ingénieur Pierre Angénieux, (encore un français).

Le principe du zoom

Un groupe de lentilles coulissant pour faire varier la focale.
Simple en conception, le zoom est plus délicat à réaliser pour obtenir des objectifs lumineux de haute qualité.

 Le zoom aujourd’hui

  • Les dernières techniques numériques pour calculer les lentilles et les objectifs ;
  • les dernières technique de fabrication par moulage, autorisant des profils complexes impossibles à réaliser par polissage traditionnel ;
  • les tolérances de fabrication très faibles, grâce aux nouvelles machines numériques ;

révolutionnent la fabrication des objectifs et principalement des zooms qui, pour certains modèles égalent leurs équivalents à focale fixe.

Le zoom et le diaphragme

Un des problèmes qui subsistent se situe au niveau du diaphragme.

Zoom à ouverture variable ou glissante

Si vous changez un paramètre dans un rapport, le résultat change… élémentaire, mon cher Watson !

Vous vous rappelez que les nombres des ouvertures f/2, f/2,8, f/22 sont le résultat de la division de la distance focale, par le diamètre du trou du diaphragme.

Si vous changez la distance focale sans changer, le diamètre du trou, le rapport change.

Exemple :

  • un zoom 100-300mm ;
  • un trou de diamètre 25mm ;

100/25 = 4

300/25=12, j’arrondis à 11

Ce qui donnerait un zoom dont l’ouverture maximum serait à f/4 en position 100mm et f/11 en position 300mm.

Il y a donc une variation de la luminosité de l’objectif selon la focale utilisée.
Bien entendu les concepteurs du zoom font des prodiges pour limiter cette variation.

La plupart des zoom sont dans cette situation :

  • 28-105mm f/3.5~4.5
  • 100-300mm f/4.5-6.7

Pourquoi ne remarquez-vous pas cette variation de luminosité, en pratique ?

En mode automatique priorité diaphragme, cette variation de luminosité est compensée par le temps de pose qui s’adapte.

Encore une raison pour vous habituer à photographier en mode priorité diaphragme.

Zoom à diaphragme constant ou ouverture constante

Mal traduit, vous trouverez de temps en temps « objectif à ouverture fixe« , ce qui n’est pas la même chose.

Pour obtenir une ouverture constante, il faut un système par came, qui durant le déplacement du groupe de lentilles, fait varier le diamètre du trou du diaphragme.

Une complication qui se paie au prix fort.

Zoom et variation du centre optique

Un autre défaut des zooms est cette fâcheuse tendance à déformer les objets en passant de la forme en barillet à la forme en coussinet.

Cela provient du fait qu’en se déplaçant dans l’objectif, le groupe de lentille modifie l’emplacement du centre optique… et comme le diaphragme doit rester exactement au centre optique, pour éviter toute déformation, vous voyez le problème !

Zoom à ouverture constante, objectif universel ?

Effectivement, un zoom bien calculé pour éliminer les déformations, à ouverture constante peut apparaître comme l’objectif universel.

Pour le moment de tels zooms restent lourds et chers, voilà pourquoi, je reste attaché aux optiques fixes, même si la panoplie d’un photographe doit comporter un zoom pour réaliser des photos irréalisables avec une focale fixe.

Zooming ou « coup de zoom »

Parmi les effets spéciaux facilement réalisables, vous avez le zooming qui consiste à faire varier la focale de l’objectif durant la prise de vue.

Effets d’éclatement parfois spectaculaires avec les jeux de lumière.
Couplé à un effet de filé, vous pouvez obtenir des effets très graphiques.

Zoom et hyperfocale

Sur ce point, le zoom est loin de valoir une focale fixe, à tel point que les fabricants ont aujourd’hui renoncé, pour la plupart à sérigraphier les repères pour régler son objectif sur l’hyperfocale.

Les repères d’hyperfocale sur un zoom

Les repères d’hyperfocale sur un zoom sont très confus et peu utilisables.
Si vous êtes un fan de cette technique, vous risquez d’être déçus.

Utilisez-vous un zoom ?
Qu’est-ce que vous en appréciez le plus ?
Faites part de votre expérience en commentaire.

 

Pensez à liker et dire ce que vous en pensez !

3 Comments

  • Rémi

    Reply Reply 11 décembre 2014

    Bonjour Patrick,

    Et merci pour cet article.
    Je ne connaissais pas l’histoire du zoom. Les français ont beaucoup apportés au domaine de la photographie.

    En ce qui me concerne, j’utilise un zoom. Initialement, par économie, pour éviter d’avoir toutes une tripoté d’objectifs.

    Maintenant, mon point de vue a changé/change. J’ai une préférence pour les objectifs fixes pour des raisons de qualités. Sans avoir des tonnes, je ne suis pas pro, et je n’ai pas le budget (ni forcément l’utilité) pour les collectionner. Je continue toutefois d’utiliser un zoom. Initialement j’en avais deux, un 18-50 et un 70-300, je prévois de garder seulement un seul, peut-être un 18-105mm. Le but étant de l’utiliser lors de mes sorties (ville, ou randonnées) en limitant le matériel transporté, et le besoin de changer d’objectifs en conditions « difficile » (sable, ou froid, pas évident et risqué de changer d’objectif en Russie par moins 35 °c 🙂 ). Ce sera complété par un ou plusieurs objectifs fixes. Un 50mm sans doute au début et ensuite je verrai bien.

    A bientôt
    Cordialement
    Rémi

Leave A Response

* Denotes Required Field