Pratique

11 astuces pour prendre de bonnes photos d’oiseaux

Bonnes photos d'oiseaux de paons
Ecrit par Patrick-PLF2

Découvrez les bases de la photo
avec mon nouveau livre
NOTEZ BIEN : La mise en page de cet aperçu
ne correspond pas à la vraie mise en page.

Comme pour n’importe quel sujet photo, pour réussir de bonnes photos d’oiseaux, vous devez connaitre les règles de base.
Sinon vous risquez d’essayer de réinventer la roue et de perdre pas mal de temps à prendre des photos décevantes.

Voilà quelques recommandations utiles.

1. Quel équipement pour prendre de bonnes photos d’oiseaux ?

Vous n’avez pas besoin d’objectifs coûteux pour obtenir de bonnes photos d’oiseaux
Une bonne photographie d’oiseau implique plusieurs facteurs.

Portrait d'oiseau ou d'humain, les règles sont les mêmes.

Portrait d’oiseau ou d’humain, les règles sont les mêmes.

Voilà la recette.

Les ingrédients :

  • Bien connaitre et maitriser votre matériel photo
  • Maitriser le triangle d’exposition
  • Connaitre l’oiseau à photographier et ses habitudes
  • Trouver le bon point de vue
  • Tenir compte de la qualité et la direction de la lumière
  • Tenir compte de l’environnement
  • Vous appliquer à bien composer

A cet aspect photographique des choses, vous ajouterez la règle des 4P :

  • Patience
  • Persévérance
  • Pratique
  • Passion

Voilà les ingrédients de la recette des bonnes photos d’oiseaux.

Côté ustensiles :

Un appareil photo correcte. Un compact, un bridge, un hybride, un reflex, au format APS ou plein format permettent de prendre de bonnes photos d’oiseaux.
Un téléobjectif jusqu’à 300 mm, équivalent 24×36 est plus que suffisant pour vraiment obtenir de superbes photos d’oiseaux.

Vous devez réaliser que prendre de bonnes photos d’oiseaux dépends d’autres facteurs que l’appareil photo ou l’objectif.
Plus vous disposez d’un objectif de longue focale, plus il est facile de photographier des oiseaux sauvages. C’est un fait.
Mais l’objectif seul, la qualité de votre objectif seule, ne peuvent vous garantir de réussir de bonnes photos d’oiseaux.

Quelque soit votre équipement photo, rien ne vous empêche de prendre de superbes photos d’oiseaux courants comme les mouettes, les goélands, les canards, les oies, les hérons, les pigeons, les moineaux, facilement accessibles.
Si vous ne pouvez pas prendre un gros plan, rien ne vous interdit de prendre une photo unique de votre spécimen dans son environnement.

Abordez le sujet de manière positive, avec ce dont vous disposez !

2. Lumière

Plutôt que vous polariser sur l’équipement, intéressez-vous plutôt à la lumière.
La qualité de la lumière est décisive pour rendre une photographie merveilleuse, quelque soit le sujet photographié. On ne le dira jamais assez !

  • La photo appartient aux gens qui se lèvent tôt !
  • La lumière du matin est le meilleur moment pour la photographie d’oiseaux.
  • La lumière est douce et les oiseaux sont très actifs.
  • Que demande le peuple ?
  • Pour les paresseux, vous obtiendrez presque la même chose en fin d’après-midi !

La lumière douce du matin et de la fin de journée est idéale.

  • Les ombres sur les oiseaux sont douces
  • Elle met en valeur le plumage de l’oiseau
  • Bien orienté, elle une brillance dans l’œil de l’oiseau

3. La composition

Une bonne composition d’une photographie d’oiseau est indispensable pour transmettre votre message de la meilleure façon possible.
Les règles sont simples à suivre.
Faites la différence avec ces quelques principes de composition de base.

  • Décentrez votre oiseau en vous appuyant sur la règle des tiers.
  • Remplissez le cadre avec l’oiseau.
  • Recherchez le contraste des couleurs, en essayant de trouver un arrière-plan de couleur complémentaire à celle du plumage de l’oiseau.
  • Vérifiez que rien dans l’arrière plan ne risque d’attirer l’attention.
  • Méfiez-vous particulièrement des zones claires, des taches de lumière.

4. Pour de bonnes photos d’oiseaux, vivez comme un oiseau !

Nous voyons notre monde de notre hauteur.
Les oiseaux voient le monde de leur hauteur… ou de la hauteur à laquelle ils volent !
Pour bien rendre le monde des oiseaux, photographiez à leur hauteur !

Mais si, c’est facile !

  • Photographiez à la hauteur de l’oeil.
  • Rappelez-vous qu’une photo en plongée rapetisse votre sujet quel qu’il soit.
  • En contre-plongez, vous le valorisez.
  • A hauteur, vous obtenez des photographies d’oiseaux plus intimes, vous obtenez un contact visuel.
  • Vous obtenez plus facilement un flou agréable à la fois au premier plan et en arrière-plan.

Voilà un moyen simple de transporter le spectateur dans le monde des oiseaux !

Pour photographier un oiseau en vol à sa hauteur, placez-vous sur une falaise, ou plus simplement, montez dans un immeuble.

5. Les yeux, c’est la vie !

Regardez n’importe quelle photographie d’oiseau. Sur quoi se porte votre regard ?
Sur l’œil !

Les yeux sont les fenêtres de l’âme. Comme avec tout autre être vivant notre regard cherche le regard de l’autre.
Ce n’est pas différent avec les oiseaux.
Il faut mettre le regard en valeur avec une pointe de lumière.
S’il n’y a pas de lumière dans les yeux, ils ont l’air terne et sans vie.
Pensez à rendre le regard vif en plaçant un éclat de lumière dans l’oeil, c’est juste une question d’orientation de la lumière par rapport à l’oiseau, donc du choix de votre point de vue.

Suivez ces quelques conseils, et vous pourrez facilement obtenir de meilleures photos d’oiseaux :

  • Concentrez-vous pour obtenir l’œil de l’oiseau bien net !
  • Vérifiez s’il y a bien un éclat de lumière dans l’œil de l’oiseau. Votre oiseau doit être éclairé par l’avant.
  • Assurez-vous de photographier au niveau des yeux de l’oiseau.

6. Les bonnes photos d’oiseaux, c’est plein cadre !

Photographier un oiseau, c’est faire un portrait de notre oiseau.
Pensez à bien remplir le cadre, suivez la règle des tiers, laissez plus d’espace dans le sens du regard.

Avec un cadre bien rempli, il est plus facile d’obtenir une bonne photo d’oiseau :

  • Le spectateur se concentre sur l’oiseau
  • Il est facile d’obtenir un effet flou ou bokeh agréable en arrière-plan
  • Vous obtiendrez plus facilement une bonne exposition de l’oiseau
  • Vous pourrez composer plus facilement sur le terrain pour obtenir le fond adéquate.

7. Racontez une histoire

Vous pouvez utiliser votre prise de vue pour raconter une histoire.
Faites en sorte que votre photo exprime l’heure de la journée, l’humeur, le lieu ou l’activité de l’oiseau dans votre photographie.
Les spectateurs doivent pouvoir se représenter la scène, sans explication.

  • Cette façon de faire est différente de la première.
  • On ne cherche plus à remplir le cadre.
  • C’est idéal si votre objectif est limité en focale.
  • En termes simples, en photographiant votre oiseau dans son environnement, vous donnez un meilleur sens de l’histoire que de prendre votre oiseau plein cadre.
  • Même si l’histoire que raconte la photo ne soit pas toujours vraie.

Voici quelques conseils à suivre pour photographier un oiseau dans son habitat :

  • Faites de l’oiseau un élément de son habitat naturel
  • Montrez l’interaction des oiseaux entre eux, s’il y a plus d’un oiseau sur la photo
  • Indiquez les conditions météorologiques en incluant la neige, la pluie ou la brume
  • Prenez des photos au lever et au coucher du soleil
  • Affichez la saison en incluant des fleurs en fleurs, des couleurs d’automne ou de la neige

8. Immortalisez leurs mouvements

Les oiseaux sont toujours en action. Ils restent rarement immobiles.
Capturer des oiseaux en action demande plus de réactivité et de patience que de photographier des oiseaux perchés.

Voici quelques conseils pour capturer des oiseaux en action :

  • Photographiez tôt le matin ou tard dans l’après-midi lorsque les oiseaux sont très actifs
  • Utilisez le mode rafale pour prendre plusieurs photos à chaque déclenchement
  • Contrôlez bien la mise au point, verrouillez à mi-course, avant d’appuyer à fond sur le déclencheur
  • Apprenez à anticiper l’action en observant les habitudes des oiseaux
  • Entrainez-vous à jouer sur les différents temps de pose et vérifiez l’effet obtenu.
  • Exercez-vous sur des pigeons ou autre.
  • En maîtrisant bien votre obturateur, vous aurez la possibilité de rendre vos photos plus spectaculaires.

9. Découvrez les habitudes des oiseaux

Les oiseaux ont tendance à vous oublier lorsqu’ils sont affamés.
Il est plus facile de les photographier en action pendant ces périodes.
Veillez à ne pas les déranger et à vous maintenir une distance suffisante.

Capturer le comportement d’un oiseau est beaucoup plus difficile que tout autre photo « posée ». Les oiseaux sont toujours en alerte dès qu’ils vous voient.

L’oiseau inquiet essaie toujours de s’envoler, vous verrez difficilement son comportement sans ruser.
Vous pouvez observer les comportements réels d’un oiseau lorsqu’il est vraiment à l’aise.
D’où l’intérêt de photographier en vous cachant dans un affut ou en installant discrètement votre appareil photo sur un support et en déclenchant à distance.

Il existe plusieurs façons simple de photographier discrètement :

  • Utilisez un endroit naturel pour vous cacher, comme un buisson ou un arbre ou quelque chose qui vous obscurcit
  • Attendez patiemment que l’oiseau vous oublie
  • La voiture est un très bon affut pour la plupart des animaux.
  • Garez-vous plusieurs jours de suite jusqu’à ce que l’oiseau se sente à l’aise avec votre présence ou que vous ayez la bonne opportunité.
  • Pensez à rechercher et apprendre tout ce que vous pourrez sur l’oiseau que vous photographiez.
  • Non seulement vous augmenterez votre efficacité mais vous augmenterez votre intérêt et votre passion pour obtenir de bonnes photos d’oiseaux.

Un moyen simple de devenir un meilleur photographe d’oiseaux !

Une petite astuce, beaucoup d’oiseaux, comme les mésanges, se posent sur une branche, avant de rejoindre leur nid.
Repérez la branche réglez votre appareil photo… et attendez que la mésange revienne !

10. Capturez leur magnifique vol

Photographier un oiseau en vol est plus spectaculaire, plus captivant pour le photographe. Plus difficile pour les débutants comme pour les pros.
Il n’est pas facile de prendre des photos en vol qui épateront spectateurs.

Votre succès à photographier des oiseaux en vol dépend en grande partie de l’oiseau, ainsi que de votre technique.
Les petits oiseaux sont généralement plus difficile à prendre.
Ils sont plus petits dans le cadre, très irréguliers dans leur vol, difficiles à suivre. Les plus gros oiseaux sont moins rapides et plus faciles à suivre.

Pour réussir avec la photographie en vol, commencez par des oiseaux plus grands et plus lents.
Entrainez-vous à la technique du filé pour prendre des photographies parfaites de ces oiseaux.

Voici quelques conseils simples qui vous aideront à capturer ces magnifiques photos de vol :

  • Renseignez-vous sur les modèles de vol de l’oiseau
  • Un peu d’aéronautique peut vous aider à comprendre les schémas de décollage et d’atterrissage des oiseaux.
  • Ils décollent et atterrissent face au vent !
  • S’il y a plusieurs oiseaux, en général, si l’un s’envole, les autres suivent.
  • Maintenez en permanence la netteté sur l’oiseau pendant son vol.
  • Appuyez à mi-course le déclencheur, relâchez, recommencez, en permanence pour être toujours net et prêt à déclencher.
  • Photographiez en mode priorité à l’ouverture, Av pour ne pas avoir à vous soucier des conditions d’éclairage changeantes.

11. L’arrière-plan fait la bonne photo d’oiseau !

Regardez quelques belles photos d’oiseaux, vous constaterez tout de suite l’importance de l’arrière plan.
Que vous preniez des portraits d’oiseaux en gros plan ou toutes les autres situations de photographie d’oiseaux, les photos réussies sont toujours prises sur un arrière-plan en harmonie avec l’oiseau.

Il est très important de vérifier la qualité de l’arrière-plan lors de la prise de photos d’oiseaux. Suivez simplement ces conseils simples :

Évitez de déclencher lorsque l’arrière-plan est trop distrayant. Egalement, lorsque l’arrière-plan est sans intérêt.
Attendez que l’oiseau change d’endroit ou changez votre point de vue, en vous déplaçant, pour obtenir un arrière-plan intéressant
Choisissez de préférence une grande valeur d’ouverture pour rendre l’arrière-plan plus ou moins flou.

12. Photographiez des oiseaux communs

Un équipement courant vous permet de vous faire plaisir en photographiant des oiseaux de tous les jours, que vous soyez à la ville ou à la campagne.
Un 28/105 mm ou équivalent pour l’APS ou le micro 4/3 suffit la plupart du temps.
Un zoom jusqu’à 150mm ou 180mm vous donnera plus de facilités avec les oiseaux sauvages.
Mais attention, plus la focale augmente, plus votre technique de prise de vue doit être parfaite.
Comprenez que prendre de bonnes photos d’oiseaux ne dépend pas de votre matériel photo, mais de votre façon de pratiquer.

Entrainez-vous régulièrement sur des oiseaux communs comme les moineaux, les pigeons, les mouettes, les colverts, les oies et les hérons.

Lancez-vous le défi de faire des photographies spectaculaires de ces oiseaux communs !
Vous exciterez votre passion pour les photographier !

En conclusion, pour prendre de bonnes photos d’oiseaux

Quelques soient vos sujets de prédilection, accordez toujours plus d’importance à votre apprentissage et à votre pratique de la photographie qu’au matériel que vous possédez.

Pour moi, ma vie de photographe a complètement changé le jour où j’ai décidé d’investir en formation plutôt qu’en matériel.

Vous n’avez peut-être pas comme moi l’envie de devenir photographe professionnel, de quitter votre emploi pour aller vous former pendant un ou deux ans.

Mais au moins faites l’effort de vous former pour avoir une parfaite maîtrise des bases de la photographie et de la manipulation de votre appareil sur le terrain.

Il ne suffit pas de connaitre de façon intellectuelle le fonctionnement de l’appareil, ouverture/temps de pose/profondeur de champ.

Il est question ici, d’acquérir les routines efficaces de travail pour vous concentrer sur le sujet à photographier sans vous soucier de la technique.
C’est un investissement pour votre vie entière, ne l’oubliez pas.

J’espère que mon histoire vous inspirera pour magnifier la beauté de ces oiseaux communs et faire de bonnes photos d’oiseaux.

Concentrez votre temps et votre énergie sur l’apprentissage de tous les principes fondamentaux décrits ci-dessus. Prouvez-vous quotidiennement que avez la passion de sortir et de photographier les oiseaux. Tous les jours ! Ou au moins aussi souvent que vous le pouvez.

N’oubliez jamais, les techniques appropriées surpasseront toujours l’équipement.
Faites tous les efforts nécessaires pour prendre des photographies étonnantes des oiseaux communs. Profitez de la photographie des oiseaux pour gagner en confiance. C’est le secret du succès.

Auteur de l'article

Patrick-PLF2

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Open chat
1
Comment puis-je vous renseigner ?
Cliquez sur la flèche pour démarrer la discussion. Patrick Louiche.