A propos – Comment Apprendre la Photo

Comment Apprendre la Photo - Patrick Louiche - Auto-portrait

Comment Apprendre la Photo – Patrick Louiche – Auto-portrait

Pour améliorer votre technique de prise de vue, cliquez ici.

Le B-A-BA

J’ai eu un appareil photo dans les mains, assez tôt, un Kinax 6×9, un folding tout manuel… un peu rude pour apprendre la photo !
Pas de cellule, on prend la notice de la pellicule… Soleil brillant, f/16 à 1/100.
Pour la mise au point… on compte les pas ! 2 pas = 1 mètre… ou quand on est adulte, on peut faire des grand pas d’un mètre… mais c’est moins discret !

L’hyperfocale fait le reste !

Pour les erreurs d’expo, ça se rattrape au labo, c’est du noir et blanc… assez souple !
Ha ! Oui, j’allais oublier, je suis né un lundi à midi… un 12 mars… en 1951.

La photo couleur était rare, et le numérique n’était pas près d’exister.
J’ai eu la chance de connaitre toute l’évolution de la photographie moderne.

Au début, je n’était pas plus malin que les autres, je faisais de la photo souvenir… et souvent déçu par des photos pas terribles.

Je dévorais toutes les revues techniques qui pouvaient me tomber sous la main.
Côté technique, dès 13, 14 ans je connaissais tout ce qu’un amateur peut connaitre… du moins, je le croyais !

Le hasard des bonnes photos

J’ai découvert la magie du contre-jour en prenant un portrait de ma mère et la marraine de mon frère, au cours d’un pic-nique, au bord de l’Iton, dans l’heure.
Nous étions à l’ombre d’un sous bois, au bord de l’eau avec un soleil d’été radieux.
Le soleil se reflétait dans l’eau et venait éclairer le dos e mes modèles, détachant leurs épaules et cheveux d’un délicat liseré de lumière.

Fruit du hasard, c’est la première photo prise sur le vif dont j’ai été fier.

Mais la plupart du temps, je trouvais mes photos bien banales, ternes… pas à la hauteur de celles que je voyais dans les publications.
Une deuxième photo, le viaduc de Gabarit, en perspective… là, j’avais pris le temps de chercher l’endroit idéal pour le faire entrer dans la diagonale du format.

La photo a été appréciée et j’ai à cette occasion découvert les joies du laboratoire noir et blanc pour extraire un tirage 30×40 cm et participer à ma première exposition de photo-club, à 13 ans !

Moto + photo, les années 80

A 16 ans, j’aimais la photo, mais rien de bien original à l’époque.
C’était les débuts de la photo Japonaise, disons des reflex nippons !
Les deux trucs à la mode, la moto et la photo, Hamilton, Sarah Moon et les autres !

Un très grave accident de la route en 1971 me laisse 1 an au lit et 2 ans de rééducation;
A la reprise, je m’ennuie à mourrir dans mon travail.
Je décide enfin, en 1978, de faire de ma passion, la photo, mon métier et je pars pour un stage d’un an à Colmar.

Je suis diplômé de l’institut de promotion du commerce photo – ciné – son – audiovisuel de Colmar (DIPC).
Techniquement, mes photos sont bonnes, mais je ne suis toujours satisfait…
Il manque quelque chose…

Paris, ville lumière !

Puis un abcès au cerveau, suite à mon accident, me fait devenir parisien après avoir été opéré à la Salpêtrière.
Je profite de ma convalescence pour passer le brevet de maîtrise de photographie (BM).

Je rencontre Henri Noël, un génie de la lumière, un photographe remarquable.
A coup sûr, vous ne le connaissez pas !
Il n’a pas écrit de livre, pas publié de poster ou cartes postales…

Pourtant, si vous lisiez les revues des années 80 à 2000, vous avez vu ses photos !
Il a travaillé pour les plus grands industriels : EDF, SNCF, Mercedes, etc…

Enfin, il m’apprend ce qu’est une bonne photo !
Et je suis lauréat du concours international Francis Gamichon, prix spécial Ilford !
J’anime un stage d’effets spéciaux aux rencontres d’Arles.

Des rencontres décisives

J’ai eu la chance d’enrichir mes connaissances auprès de Rocky Gunn, « le » photographe de mariage de Los Angeles des années 80, puis, Henri Noël. Henri Noël, photographe et artiste peintre (mal connu du grand public et pourtant un des rares photographes à avoir ses photos dans les trois musées photos nationaux).
Tous deux maîtres incontestés de la lumière et disparus prématurément.
Henri me permet d’approcher des photographes de renom comme Jeanloup Sieff et Henri Cartier-Bresson.

Premier cours photo

J’ai tellement « ramé » pour apprendre ce que je sais aujourd’hui, que je ne peux pas garder ça pour moi !
En 1985, je crée mon premier cours de photographie, à Paris, pour 40 personnes.
Le bouche-à-oreille et je me retrouve dans un amphi, avec des effectifs de 300 à 350 élèves (un record à 387 !).

En 1989, avec 3 de mes anciennes élèves, je crée 4AEP, association loi 1901 (aujourd’hui dissoute), dont les buts étaient l’initiation à la photo, fixe ou animée.
En 2006, je m’initie à l’internet et je crée mon premier blog, 4AEP.
Site que j’abandonne bêtement à la dissolution de l’association (il a été repris aujourd’hui !) pour créer « Comment Apprendre la Photo » en 2011…

Et sur le web…

A ce jour, en février 2021, juste un peu plus de 10 000 personnes ont suivi mes cours et stages, dont plusieurs sont devenus photographes professionnels.
Je voudrais impacter plus de monde, rendre plus de gens heureux de s’épanouir au travers de la bonne photographie !

A la retraite, je viens de m’installer à Granville, près du Mont Saint-Michel, après avoir vécu 35 ans à Paris.
C’est pourquoi je conserve de fortes attaches avec la capitale où j’ai animé mes cours de photographie durant ces 35 années.
Dès que j’ai un peu de temps libre, l’hiver, direction la Guadeloupe !

Comment Apprendre la Photo

Comment Apprendre la Photo s’adresse à vous qui débutez ou à vous qui après plusieurs années de pratique n’obtenez toujours pas les photos dont vous rêvez !
Vous qui voulez progresser (plus) rapidement en photo en partant sur des bases solides.

J’ai choisi ce nom de site « Comment Apprendre la Photo », pour son analogie avec le C.A.P . photo et aussi parce que c’est le moment pour vous de mettre le cap sur la bonne technique !

En parcourant « Comment Apprendre la Photo » vous trouverez des conseils pratiques pour bien débuter en photographie.
Vous verrez comme la technique photo peut être simple à comprendre, à apprendre !
Vous y découvrirez des techniques photographiques spécifiques pour réussir dès vos premiers essais comme pour photographier la lune.

Bienvenue à toutes et tous.

Prenez part à l’aventure en intervenant, en laissant souvent des commentaires sur ce site.
Très cordialement,
Patrick.

Open chat
1
Comment puis-je vous renseigner ?
Cliquez sur la flèche pour démarrer la discussion. Patrick Louiche.