Cours Photo Général

AF en photo, autofocus, comment choisir le meilleur mode autofocus…

AF en photo, quel est le meilleur mode autofocus ?
Ecrit par Patrick LOUICHE

Bien choisir le mode AF en photo de reportage, en situation d’urgence peut faire la différence…

L’AF en photo, l’autofocus !

Comment vous y retrouver et faire le bon choix entre l’utile et le gadget marketing.

Je vous donne les conseils dans cette courte vidéo !

Les ingénieurs se creusent la tête pour apporter des perfectionnements juste nécessités par des raisons marketing, histoire de vendre des nouveaux appareils.

Ces systèmes ne sont pas forcément intéressants, même si, sur le papier, ils semblent très séduisant…

On s’aperçoit vite à l’utilisation que tous ces perfectionnements ne sont pas utiles, loin de là !

L’autofocus ponctuel

L’autofocus ponctuel, pour des sujets immobiles, permet, en appuyant sur le déclencheur de mémoriser la distance de mise au point.

En gardant le déclencheur appuyé à moitié on verrouille la mise au point. On peut photographier en toute tranquillité.

La mise au point ne change pas tant que le déclencheur est maintenu à mi-course.

Vous pouvez recadrer en conservant la mémorisation de la mise au point. Sur la plupart des appareils le collimateur servant à faire la mise au point s’allume.

Vous voyez exactement où vous faites votre mise au point.
La mise au point et l’exposition se font simultanément.

La plupart du temps lorsque vous ne pouvez pas arriver à faire votre mise au point, vous ne pouvez pas déclencher.

Alors selon les appareils les noms, les dénominations sont différents.

  • One Shot c’est Canon
  • AF-S chez Nikon, Pentax, Sony…

L’autofocus en continu

L’autofocus en continu pour les sujets en mouvement.

L’appareil change la mise au point dès que la distance entre le sujet et l’appareil photo change.

Si vous gardez le déclencheur enfoncé à mi-course, la mise au point est effectuée sur le sujet.

s’il s’approche ou s’éloigne du photographe, la mise au point change. L’exposition est déterminée au moment du déclenchement.
C’est logique puisque on peut être amené à changer de cadrage tout en conservant la mesure.

C’est séduisant sur le papier et sur le terrain, quand ça fonctionne bien. Très sincèrement je ne me sers jamais de cette fonction.

Je préfère faire ma mise au point, relâcher mon déclencheur et appuyer de nouveau, chaque fois que je veux faire ma mise au point.
Ça fonctionne très bien de cette façon là.

L’AF en photo, l’autofocus continu, ça fonctionne bien… tant que ça fonctionne bien…

Quand le système, pour une raison ou pour une autre, n’arrive pas sur une zone suffisamment contrastée, il peut y avoir un débrayage brutal.

D’un seul coup l’appareil recherche La mise au point !
Vous perdez complètement la netteté au moment fatidique !

Alors que en utilisant ma technique, vous pouvez être encore dans la zone de profondeur de champ, vous pouvez déclencher !

Faites l’essai, voir quelle technique vous convient le mieux !

Je suis pour les automatismes les plus simples et les plus efficaces.

AF en photo : le mode prédictif

  • AI-Servo chez Canon
  • AF-C chez Nikon, Pentax, Sony

En mode prédictif, le système calcule la vitesse de déplacement du sujet et anticipe sa prochaine distance pour prévoir une mise au point, pour être net à tout instant.

Là aussi ça fonctionne assez bien dans l’ensemble mais on peut aussi s’en passer !
On retrouve les mêmes inconvénients que pour le mode autofocus continu.

Autofocus avec choix automatique

Avec l’autofocus avec choix automatique, l’appareil lui-même, le système de l’appareil, détermine le mode autofocus le plus adapté à la situation.

Tant que le sujet est immobile vous mesurez la distance en auto focus ponctuel.

Si le système détecte un mouvement de votre sujet, il bascule en mode autofocus continu.

Ça peut être très déroutant !
L’appareil peut basculer d’un mode à l’autre de façon surprenante.

À mon avis c’est plus un risque de rater des photos que de les réussir.

Ç’est vraiment typiquement un argument marketing et vous pouvez l’ignorer totalement.

Sélection du point AF

Sélection automatique du point AF

Nous l’avons vu rapidement, vous pouvez laisser l’appareil photo choisir seul le point où il va faire la netteté.
Vous n’êtes absolument pas certain du résultat et ça peut être assez déroutant et vite agaçant.

Sélection manuelle du point AF

Vous pouvez, sur la plupart des appareils, choisir sur quel capteur vous faites la netteté.

Pour une série de photos, vous voulez décentrer votre sujet d’une certaine manière, il peut être intéressant de sélectionner un capteur spécifique.

Très sincèrement j’aime mieux la simplicité et l’efficacité, je reste avec une netteté sur le point central et je recadre selon le besoin du moment.

Si vous aimez cette possibilité de pouvoir choisir votre capteur, faites-en sorte d’avoir un appareil vous permettant de le choisir avec une molette, immédiatement, sans avoir à passer par les menus.

Sinon, c’est complètement inutilisable, en pratique, c’est sans intérêt.

L’affichage du point sélectionné est évidemment intéressant pour savoir où votre appareil fait sa mesure.

Pour la mémorisation de l’AF, déclencheur à mi-course c’est bien d’avoir une touche dédiée pour la mesure de lumière, séparée du déclencheur.

Faisceaux d’assistance AF

Les faisceaux d’assistance AF en photo, sont souvent un faisceau infrarouge ou bien un déclenchement très bref du flash, selon que vous photographiez avec ou sans flash.

Dans des moments de lumière difficile, lumière faible, quand l’appareil n’arrive pas à trouver sa netteté cette assistance facilite pour déterminer à quelle distance votre sujet se trouve.

Vous obtenez une mise au point précise, même dans de très mauvaises conditions de lumière.

Mise au point manuelle

En mise au point manuelle, vous tournez la bague de l’objectif, lorsqu’elle existe, sinon avec une molette ou un curseur, c’est moins pratique, moins naturel.

Sur un certain nombre d’appareils, notamment les hybrides vous disposez d’un effet de loupe vous facilitant la mise au point.

C’est très pratique, ça fonctionne bien c’est vraiment très efficace.

AF en photo et retouche du point manuelle

Vous avez aussi sur un certain nombre d’objectifs la possibilité de retouche manuelle du point.

Vous faites la netteté comme d’habitude en autofocus en déclenchant à mi-course.

Si pour une raison ou pour une autre il y a quelque chose qui perturbe.
Par exemple vous êtes en train de photographier en sous-bois un animal…
il se déplace… une grande herbe ou une branche apparaît dans le viseur, votre mise au point peut être perturbée.

Il peut être intéressant de pouvoir refaire le point rapidement, sans relâcher son déclencheur, juste avec la bague de l’objectif.

À vérifier dans la notice de votre appareil photo si vous disposez de cette possibilité de retouche manuelle du point.

Mise au point totalement manuelle

Mise au point totalement manuelle, on l’a sur pratiquement tous les appareils photo.
Vérifiez aussi si le modèle que vous convoitez permet de faire une retouche manuelle du point en autofocus.

Pour suivre la totalité de ce cours abonnez vous à ma chaîne cliquez sur la cloche pour être prévenu des mises à jour partager avec vos amis ils peuvent être intéressés

Auteur de l'article

Patrick LOUICHE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Maîtrisez enfin votre Appareil Photo !
...même si vous avez des années de pratique...
Dites-moi à quelle adresse vous envoyer mes premiers conseils...

VOUS aussi vous POUVEZrendre vos photos plus originales !

Participez aux ateliers en live ! ...et recevez en plus ce petit guide...

Pas de spam - En téléchargeant vous acceptez de recevoir des mails et des offres de la part de CAP