La P de C en 2018

La P de C (profondeur de champ) en 2018, drôle de question !
Qu’est-ce que ça change d’une année à l’autre ?

P de C et fleurs
En s’approchant du sujet principal, on peut obtenir une P de C correcte !

P de C, quoi de neuf ?

Les règles de profondeur de champ ne changent pas en 2018 !
Mais le matériel, si !

L’évolution est considérable.
C’était à prévoir, mais les innovations se bousculent tous azimuts.

Les smartphones sont de plus en plus performants.
Tous le monde ou presque prend des photos souvenir de cette manière.

 

On s’étonne des performances…
Et le reflex reste de plus en plus dans le fourre-tout…

Et le fourre-tout, de plus en plus au placard !

De nouveaux logiciels, de nouvelles applications offrent des possibilités de plus en plus séduisantes

Et la P de C dans tout ça ?

Quelque soit l’appareil utilisé, plus le capteur est petit et plus vous aurez de difficultés à créer des flous sur les lointains (le bokeh).
On s’habitue de plus en plus, dans les reportages, à la télé, à voir des images « nettes partout » !

Obtenir une grande profondeur de champ est à la portée de tous, quel que soit l’appareil utilisé !

Les amateurs un tant soit peu avertis, savent que pour mettre en valeur un sujet, rien de mieux qu’une profondeur de champ bien gérée.
Les recherches dans Google montrent que c’est un sujet très recherché, avec une explosion des recherches sur la profondeur de champ depuis aout 2017 !

Une vraie frénésie !

Pourquoi doser la P de C semble si difficile ?

Ce n’est pas à proprement parler « difficile », la recette est simple (juste un réglage d’ouverture, de diaphragme, si vous préférez…) et je vous donne tous les détails dans cet article.

La difficulté vient du fait que vous ne disposez en général que de petits capteurs numériques.
Petit capteur = grande profondeur de champ !
Un point, c’est tout !

Deux solutions en cassant votre tirelire :

  • Acquérir un grand capteur (à partir du 24×36)
    (N.B. Jusqu’à l’arrivée du numérique, le 24×36 était considéré comme un petit format…)
  • Photographier avec un téléobjectif à grande ouverture

Une solution plus économique :

  • Toujours placer votre sujet principal à moins de 50 cm de votre objectif !

Dernière solution pour doser la P de C

Tricher !

Eh, oui, c’et pas beau de tricher…
Mais ça peut être artistique !

Avec votre traitement d’image, vous créez une profondeur de champ à volonté !

A la prise de vue, ça prend une fraction de seconde, au traitement d’image, ça se compte en 1/4 d’heures, surtout au début…
Quand on veut un résultat correct.

Les applis avec fonction profondeur de champ arrivent à grand pas !
On en reparle bientôt !

C’et article vous a intéressé ?
Pensez à laisser un commentaire !

Votre entrée gratuite au Salon de la Photo 2017

Entrée Gratuite au Salon de la Photo 2017

Comme chaque année Comment Apprendre la Photo vous offre votre entrée gratuite au salon de la photo !
Mais, faites vite, je ne dispose que d’un stock de 300 entrées !
Ensuite, le stock écoulé, ce sera des entrées à 1/2 tarif !

Comment obtenir votre entrée gratuite d’une valeur de 12€ ?

 

 

Affiche du salon de la Photo 2017
Brice Portolano signe l’affiche
du salon de la Photo 2017

 

C’est tout simple, en participant au concours !

Les 300 premiers candidats sélectionnés recevront le lien leur permettant d’obtenir cette entrée gratuite !

Le concours :

C’est tout simple, il suffit de répondre de façon pertinente aux 7 questions posées dans ce questionnaire en cliquant sur ce lien :
Concours Salon de la Photo 2017

Exprimez-vous clairement dans le style qui vous convient.
Toutes les réponses seront lues.

Les candidats ayant donné les meilleures réponses recevront le lien d’accès au badge à l’adresse courriel que vous aurez indiquée.

Date limite de participation : vendredi 10 novembre 2017

Tous les candidats n’ayant pas répondu à toutes les questions posées seront éliminés.
Vous serez prévenu(e) personnellement du résultat du concours avant l’ouverture du Salon et au plus tard le 8 novembre 2017.

Règlement du concours :
Vous pouvez obtenir le règlement du concours en cliquant sur ce lien.

La société Péhelfor, organisatrice du concours ne pourra en aucun cas être tenue pour responsable en cas de disfonctionnement du site partenaire permettant d’obtenir les badges d’entrée.

Le Salon de la Photo, un évènement incontournable !

Le salon de la photo reste un évènement incontournable dans l’année photographique !

C’est l’occasion d’assister :

  • à des conférences
  • prendre en main du matériel que vous voyez assez rarement en magasin
  • échanger avec des professionnels
  • découvrir le matériel d’éclairage de studio en action
  • des workshow gratuits

C’est toujours un moment, une motivation pour découvrir/redécouvrir Paris !

Alors, bonne visite au
Salon de la Photo 2017 !

Comment réussir vos photos de reportage ? 3/3

Pour réussir vos photos de reportage, avec un peu d’entrainement, c’est assez simple !

Une fois votre sélection faite, vous pouvez passer à l’optimisation de vos images.
La première chose, la plus simple également à mettre en œuvre, est de parfaire votre cadrage en éliminant les choses inutiles.

Les choses inutiles, c’est tous ces petits détails qui détournent l’attention de votre sujet principal.

Pour réussir vos photos de reportage, le recadrage.
Pour réussir vos photos de reportage, terminez par un recadrage minutieux de vos photographie.
En éliminant les détails superflus, vous serez surpris de la richesse de vos photos !

Si, comme je vous le recommande, pour vous simplifier la tache, vous couvrez votre reportage avec un seul et unique objectif de 28mm ou 35 millimètres (en équivalence 24×36), vous aurez un certain nombre d’images à recadrer.

Zoom ou focale fixe pour réussir vos photos de reportage ?

À part sur les compacts à petit capteur ou les bridges, nous disposons d’un nombre de pixels bien supérieurs à nos besoins.
Recadrer revient au même que photographier avec une focale différente sur le terrain.
En fait, vous disposez d’un zoom numérique !

Si votre budget vous le permet, vous pouvez préférer photographier avec un zoom ouvrant à f/2,8.
En pratique, si vous voulez photographier discrètement et rapidement vous constaterez qu’un objectif de focale fixe et plus efficace en photo de rue.

Les réglages, exposition et température de couleur

Vous avez des intégristes du fichier Raw qui pensent que le Raw est l’alpha et l’oméga de la photo moderne.
Même si les logiciels comme LightRoom ont bien évolué et permettent de travailler par lot, avec un appareil bien réglé au moment de la prise de vue vous devez obtenir des clichés ne demandant que très peu d’interventions pour les optimiser en JPEG.

La bataille entre JPEG et fichier Raw n’est pas une querelle récente, loin de là !
Elle existait du temps de l’argentique.
La plupart des amateurs préféraient photographier en négatif pour pouvoir rattraper leurs erreurs de prise de vue au tirage.
De nombreux professionnels faisaient leurs reportages en diapositives, en inversible, et plus précisément en Kodachrome pour la richesse des tons obtenus.

Aucun droit à l’erreur, mais quel résultat !

Faites en fonction de votre niveau

Loin de moi l’idée de vous imposer quoi que ce soit.
Personnellement, je préfère passer du temps derrière mon viseur d’appareils photo plutôt que sur l’écran de mon ordinateur !

Je préfère une bonne maîtrise du matériel photo à la prise de vue et photographier en JPEG.
En réalité, j’avoue photographier en JPEG + Raw, au cas où…
Il est très rare que j’ai besoin d’utiliser mes fichiers Raw…

Faites-moi part de vos expériences, de vos préférences de réglageS, en laissant un commentaire ci-dessous, ce sera utile à tous, et principalement aux débutants.

 

Reportage Partie 1
Reportage Partie 2

Vous avez aimé ?
Merci de Liker, partager et laisser un commentaire.
Juste pour me motiver à vous en donner plus !

Comment réussir vos photos de reportage ? 2/3

Reportage au pied du Ventoux

Les photos de reportage sont adoptées par tous pour raconter nos vacances et grands moments de la vie.

Nous avons vu dans le précédent épisode comment rythmer votre reportage.
Bien entendu, vous n’allez pas attendre d’être arrivé(e) sur place, à l’autre bout du monde pour tenter d’appliquer cette méthode pour la première fois !
Vous allez faire vos premières armes sur un sujet facile, à disposition près de chez vous, de une à plusieurs fois par semaine !

Mieux Photographier

Le marché votre meilleur coach en reportage !

Mieux qu’un cours photo, fréquentez les marchés !
Vous allez vous rendre sur le premier marché trouvé dans votre quartier.
Vous ne ferez pas tout à fait le même reportage, selon le type de marché :

  • alimentation
  • vêtements
  • mixte.
photos de reportage une boutique au Mont-Ventoux
Plan moyen présentant une scène avec personnage. Les photos de reportage doit à elles seules, raconter une histoire.

Le reportage sur les marchés et les brocantes

Dans un deuxième temps, vous pourrez traiter des sujets plus difficiles comme une vente de véhicules aux enchères, une vente aux enchères de produits électroménagers, par exemple, nécessitant plus de discrétion pour opérer.
Si le marché ne vous inspire pas, une brocante fera tout à fait l’affaire.

photos de reportage et maillots
Un même lieu permet plusieurs interprétations au travers de différentes versions d’un même sujet. Les photos de reportage doivent avoir un lien entre elles.

Ma préférence pour le marché tient essentiellement à la variété de la population s’y rendant, la grande variété de couleur des objets, fruits et légumes.

De reportage en reportage…

Reportage sur un marché
En opérant discrètement, personne ne vous remarque. Vous pouvez faire votre reportage décontracté(e) !

Vous travaillez les rythmes, les plans et gros plans comme je vous l’ai décrit.
Vous saisirez les occasions où une seule photo raconte toute une histoire :

  • le moment où le boucher est en train de couper un morceau de viande avec la cliente
  • le client montrant avec ses mains la taille de ce qu’il désire obtenir
  • Le client surveillant d’un œil plus ou moins incisif, voire inquiet, la découpe de son futur article.
  • L’échange de la marchandise contre eux, le billet.
    La meilleure photo étant lorsque le client prend possession de sa marchandise dans une main et le marchand prend possession du billet tenu dans l’autre main.

Pensez à travailler le champ et contre-champ

Faites des photos en ayant :

  • le vendeur de dos, les clients de face
  • inversement, les clients de dos et le vendeur de face.
Une apicultrice
Une apicultrice présente sa production. Le champ et contre-champ vous permet de faire un reportage vivant et complet.

Bien entendu travaillez les détails, les gros plans, les harmonies ou les contrastes de couleur.

Etalage de tissus
Avec ce genre d’étalage, profitez-en pour réaliser des gros plans comme l’image ci-dessous.
Effet de graphisme en reportage.
Votre reportage ne serait pas complet sans quelques effets graphiques, voire abstraits.

Entrainement au reportage

Progressez régulièrement, en augmentant la difficulté.
Fixez-vous des objectifs de difficultés :

Fruits en gros plan
Le marché est vraiment le lieu concentré de variété pour s’entraîner au reportage : il y en a pour tous les goûts, dans tous les sens du terme !
photos de reportage et gros plan sur des saucissons.
Les vendeurs sur les marchés font pour vous tout le travail de présentation. Vous n’avez plus qu’à regarder cadrer, composer et déclencher ! Le marché est le lieu idéal pour travailler composition et profondeur de champ. Les photos de reportage sont une bonne école !
  • Couvrir le marché en 12 photos.
    Vous devez situer le lieu, créer l’ambiance et donner suffisamment de détails pour que l’on comprenne bien ce qui se passe, où l’on se trouve.
  • Faites 36 photos, pas une de plus, pas une de moins, toutes intéressantes, variées, s’enchaînant de manière logique et rythmée en 1 heure.

 Pensez à conclure par des photos de reportage adéquates

N’oubliez jamais la photo de conclusion, pour que votre reportage ait un aspect fini.
Ce peut être par exemple une femme chargée de paquets débordants de légumes prise de dos en train de s’éloigner du marché.

Vous pouvez mettre en premier plan les dernières étales légèrement floues, la netteté sur la personne de dos.

Faites-nous part de vos expériences en laissant un commentaire ci-dessous.
Reportage partie 1
Reportage partie 3

Mieux Photographier
Vous avez aimé ?
Merci de Liker, partager et laisser un commentaire.
Juste pour me motiver à vous en donner plus !

Comment réussir vos photos de reportage ? 1/3

Dès que vous faites une série de photo pour montrer un lieu, un évènement, vous faites du reportage !

Vous savez bien vous servir de votre appareil photo.
Vous savez faire des photos nettes, bien exposées, bien cadrées et pourtant, vous êtes insatisfaite de vos photos de voyage…
Vous trouvez vos albums de photos bien tristounets, sans grand intérêt…

Il ne faut pas grand-chose pour réussir vos photos de voyage et constituer des albums de photos dignes des hebdomadaires de voyage !

Reportage : votre voyage doit s’inscrire dans un récit

Rappelez-vous, lorsque vous faisiez, selon les générations d’élèves, des compositions françaises, des dissertations…

Quelle structure est conseillée ?

  • Introduction
  • Développement
  • Conclusion

Pour chaque élément, de nouveau :

  • Introduction
  • Développement
  • Conclusion

Vous devez adopter la même structure lorsque vous êtes en voyage !

Rythmez votre reportage

Rien de plus ennuyeux que de feuilleter de page en page des plans généraux, des vues d’ensemble.

Le remède est très simple !

Que vous soyez dans votre ville ou à l’autre bout du monde, adoptez cette structure ayant fait ses preuves :

  • Plan général
    Le plan général permet de situer l’action, montrer l’environnement dans lequel vous opérez.
    Règle absolue, un seul plan général !
  • Plan moyen
    En vous rapprochant, en cadrant de façon plus serrée, vous commencez à entrer dans le détail, vous commencez à vous rapprocher de l’action.
  • Gros plan
    Le gros plan va permettre de donner un détail saisissant, cadrer un visage, un outil, les mains, une fleur etc.
    Vous pouvez faire succéder plusieurs gros plans les uns après les autres.
    En quittant le gros plan, vous pouvez revenir vers un plan général ou vers un plan moyen.

Exemple de rythme à donner à vos prises de vue de voyage

Que ce soit en voyage ou en reportage, les principes restent les mêmes.

Vous pourrez voir le reportage complet réalisé par Sarah L. en suivant ce lien.

  1. Plan général

    Reportage : Plan général
    Logique en reportage : le plan général décrit l’endroit où nous nous trouvons : présentation du contexte.
  2. Plan moyen

    Reportage : Plan moyen
    En reportage, le plan moyen permet de préciser l’endroit où nous nous trouvons.
  3. Plan moyen

    Reportage : Plan moyen
    Ce plan moyen permet de comprendre que nous allons nous retrouver dans l’atelier, de préciser l’intention du reportage.
  4. Plan moyen

    Reportage et plans moyens
    Le coeur du reportage s’articule autour de plans moyens nous mettant dans le cœur de l’action.
  5. Gros plan

    Reportage et gros plan
    Le gros plan montre le sujet en détail. En photo de personnages, ça peut être un gros plan sur le visage, les yeux, les mains. Votre reportage peut contenir une multitude de gros plans successifs.
  6. Gros plan
  7. Gros plan
  8. Plan moyen
  9. Gros plan
  10. Plan moyen
  11. Plan général
  12. Plan moyen
  13. Gros plan
  14. Plan général…

Vous pouvez varier le rythme à l’infini, selon le sujet.

Une seule règle dans une série :

  • Un plan général et un seul
  • Un à trois plans moyens (grand maximum)
  • Gros plan, sans limite

Vous pouvez faire se succéder :

  • Gros plan –> plan général –> plan moyen ou –> gros plan
  • Plan moyen –> gros plan ou –> plan général.
    Avec un sujet particulièrement intéressant éventuellement plusieurs plans moyens.

Appliquez cette règle simple et vos souvenirs de vacances auront un autre impact !

Qu’en pensez-vous ?

Vous avez aimé ?
Merci de Liker, partager et laisser un commentaire.
Juste pour me motiver à vous en donner plus !

Question photo…

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la photo,
sans jamais oser le demander !

Question photo
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la photo
sans jamais oser le demander !

Vous me posez assez régulièrement des questions à propos de votre technique ou de vos photos.
Ça fait beaucoup de travail pour y répondre !
De plus ces questions peuvent intéresser tout le monde… et surtout, les réponses !

Alors lâchez-vous, posez toutes vos questions en commentaire et j’y répondrai très prochainement dans une web-conférence !

Mieux Photographier
Vous avez aimé ?
Merci de Liker, partager et laisser un commentaire.
Juste pour me motiver à vous en donner plus !

Des photos plus nettes en 7 conseils

En répondant à un commentaire posté sous l’article : « Comment photographier la lune simplement » j’ai pris conscience qu’un certain nombre parmi vous ont encore des difficultés pour obtenir une image bien nette.

Mieux Photographier

Cela tient souvent à une méconnaissance du matériel et de son fonctionnement.

 

La photo nette
La netteté d’une photo dépend de la qualité du matériel et de la façon de s’en servir !
©-agsandrew-fotolia.com

La notion d’image nette recouvre plusieurs difficultés techniques d’origines bien différentes :

  • le bougé
  • une mauvaise mise au point
  • un mauvais choix de diaphragme
  • une sensibilité ISO mal adaptée

Le bougé

Simple en apparence, le problème du bougé peut s’avérer plus délicat à traiter que vous ne le pensez !
À main levée, vous devez tous connaître la règle de base :

  • le temps de pose doit être égal ou plus court que l’inverse de la focale.

Si vous utilisez un 300 mm le temps de pose minimum doit être 1/300 de seconde.
Avec un 50 mm, 1/50 ou plus court, 1/125,1/250…
À 1/30, vous prenez des risques… À moins d’utiliser un bon stabilisateur d’images !

image-nette

Le bougé sur pied

Sur pied, c’est plus pernicieux.
Vous vous sentez rassuré par le pied et pourtant, vous pouvez avoir des surprises !
Déjà, votre pied doit être lourd et stable, surtout avec un appareil réflexe.

Un pied à 30 € sera tout juste bon pour un compact et encore, avec quelques précautions.
Avec un appareil reflex, le mouvement du miroir engendre des vibrations.

Avec une longue focale (200 ou 300 mm) et un temps de pose moyen, 1/8,1/15, sans précautions particulières, un léger bougé de vibrations suffira à faire baisser le piqué de votre photo.

Surtout si vous vous êtes contentés de fixer votre appareil photo par le boîtier uniquement, sur votre pied.
Certains objectifs de qualité sont fournis avec un écrou de pied, ce n’est pas uniquement pour faire joli !
C’est une nécessité.

Exemple de fixation renforcée
Utilisez un renfort et le collier d’objectif pour une image plus nette.

 

Vous pouvez utiliser un deuxième pied, une jambe de force ou un appui quelconque pour rendre votre système totalement stable.

 

Fixation par l'objectif
Si votre objectif est plus lourd que le boitier, fixez l’objectif sur le trépied photo.

 

Si votre boîtier est léger (hybride, réflexe léger) et votre objectif assez lourd, il vaut mieux fixer l’objectif sur le pied, plutôt que le boîtier.

 

Appareil stabilisé sur 2 pieds.
Une fois votre appareil bien orienté, vous pouvez placer un deuxième pied pour soutenir l’objectif.

Manfrotto fabrique ce genre d’accessoire, vous le trouverez à la boutique chasseur d’images sous la dénomination Support « Spécial Téléobjectif » Manfrotto.
Un autre système de support de téléobjectif conçu également par Manfrotto, plus pratique à utiliser, suffisant pour des focales jusqu’à 300mm, avec un pied de qualité.
 
Mieux Photographier

Astuce

Utilisez un déclencheur souple ou une télécommande pour déclencher sans bougé.
Pas de déclencheur souple ?
Utilisez le retardement.
2 secondes suffisent pour un compact ou bridge, un hybride avec un petit objectif.
5 ou 10 secondes pour un reflex.
Si vous pouvez le régler, choisissez un mode avec levée du miroir avant le décompte du temps. Votre système aura le temps de se stabiliser et déclencher sans vibration.

Le stabilisateur d’images

Une autre source courante d’insatisfaction est d’oublier de débrayer le stabilisateur d’images lorsque vous êtes sur pied !
Le stabilisateur d’images et conçues pour traiter un mouvement de base moyen du boîtier tenu à main levée.
Sur pied, ce mouvement de base n’existe plus, mais votre système cherche à le corriger tout de même !

Dans ce cas, c’est le stabilisateur d’images qui va créer un bougé artificiel !

Lestez votre pied photo

Si vous ne disposez pas d’un pied lourd, vous devriez systématiquement lester votre pied par un poids que vous suspendrez sous la colonne centrale.
Un certain nombre de pieds sont fourni avec un crochet, sous la colonne centrale.
Puisqu’il existe, pensez à l’utiliser…

Si vous n’en disposez pas, fixez un sac attaché avec un cordon et placez quelques pierres, une bouteille d’eau, pour lester l’ensemble.

Évitez la focale maxi !

Je sais, ça va vous faire beaucoup de peine, vous qui avez cassé votre tirelire pour avoir une focale extraordinaire !
Les zooms sont rarement bons sur la focale la plus forte, pour un 300 mm, par exemple un 100 mm-300 mm, limitez-vous à 250 mm.

Le bon diaphragme

De par leur construction, les objectifs offrent leur meilleure qualité deux à trois crans au-dessus de l’ouverture maximum.

Si votre zoom est un 100 mm-300 mm à ouverture constante f/2,8, ou un objectif à focale fixe ouvrant également à f/2,8 il y a de grandes chances pour que son meilleur rendement optique soit entre f/5, 6 et f/8.

Faites en sorte de travailler sur l’un de ces deux diaphragmes.

Si votre zoom est à ouverture glissante, du genre F/3,5-F/5,6, à 300 mm, votre meilleur diaphragme se situera entre F/11 et F/16.

Ce n’est pas forcément réjouissant, mais c’est comme ça…
Voilà pourquoi je continue à préférer les objectifs à focale fixe !

La bonne valeur ISO

Le rôle des techniciens et des gens de marketing est de pousser à la vente de matériel toujours plus époustouflant !
Passée la mode des millions de pixels, c’est maintenant le délire ISO !
12 800 ISO, 25 600 ISO est évidemment autrement plus vendeur qu’un minable capteur capable d’enregistrer à 1600 ISO…

Je ne conteste pas les progrès spectaculaires faits dans la gestion du bruit numérique.
Il est agréable de pouvoir photographier un concert et obtenir des images acceptables à 1600 ISO.

Mais pour avoir la plus haute qualité d’image possible, la recette est simple, utilisez la valeur ISO native de votre capteur.
En général, c’est la valeur ISO la plus basse permise par votre système.
100 ISO en général, 160 ou 200 ISO sur certains modèles.

La mise au point pour des images nettes…

Je viens en dernier sur ce critère auquel on pense immédiatement leurs que on a des soucis de netteté de son image.

Tout ce que nous avons vu précédemment correspond au piqué de l’image.
Le terme netteté ne devrait s’appliquer que pour la mise au point.

Toujours avec une longue focale, sur certains sujets, comme un portrait, il est essentiel de bien choisir la zone de netteté.
Pour un portrait, la netteté doit se faire sur les yeux.

Si vous recherchez la qualité optique la meilleure, le diaphragme retenu comme indiqué plus haut, doit vous fournir une profondeur de champ suffisante pour obtenir un bon résultat.

Autofocus pas toujours si net !

Dans certains cas, n’hésitez pas à repasser en mise au point manuelle pour être absolument sûr d’obtenir la netteté exactement à l’endroit où vous le souhaitez.

Appliquez point par point ces différentes recommandations et je vous garantis une amélioration parfois spectaculaire de la qualité de vos images.

Ces recommandations vont-elles vous aider ?
Dites-le-moi en laissant un commentaire ci-dessous.
Mieux Photographier
Vous avez aimé ?
Merci de Liker, partager et laisser un commentaire.
Juste pour me motiver à vous en donner plus !

Bracketing,comment bien l’utiliser !

Aujourd’hui, tous les appareils photo disposent de la fonction bracketing.
Ça ne fait pas parti de mes priorités dans le choix d’un appareil photo.
Mais, si vous disposez de cette fonction de bracketing, autant savoir bien l’exploiter !

Qu’est-ce que le bracketing ?

Il s’agit de faire trois à cinq photos, en rafale ou vue par vue avec un décalage d’exposition d’une vue à l’autre.
Ce décalage peut se faire par valeurs entières, par demi-valeurs, par tiers de valeurs.

Bracketing en mode priorité diaphragme

Étant en mode priorité ouverture, plus couramment appelé mode priorité diaphragme, vous imposez une ouverture déterminée à votre appareil photo.
Durant le braketing, l’ouverture ne sera pas modifiée.
Le bracketing s’effectuera par un changement du temps de pose.

Bracketing en mode priorité temps de pose

En mode priorité temps de pose, plus couramment appelé mode priorité vitesse, vous imposez un temps de pose (une vitesse) déterminé à votre appareil photo.
Le bracketing s’effectuera sur l’ouverture.
C’est donc la valeur du diaphragme qui sera modifié, vous verrez les nombres de diaphragme changer sur votre affichage.

Utilisation courante de bracketing

Actuellement il semble que le bracketing soit utilisé principalement pour créer des photos HD R.
Dans ce cas, vous n’avez rien d’autre à faire que déterminer l’écart d’exposition entre chaque vue, un cran, de cran voire trois crans selon votre sujet.

Au final vous obtiendrez dans le cas d’un bracketing sur trois photos avec un décalage d’une valeur autour d’une valeur centrale :

  • 1 photo surexposée de 1 valeur
  • 1 photo avec une exposition normale (valeur centrale)
  • 1 photo sous-exposée de 1 valeur

Sur cinq photos, toujours avec un décalage d’une valeur :

  • 1 photo surexposée de 2 valeurs
  • 1 photo surexposée de 1 valeur
  • 1 photo avec une exposition normale (valeur centrale)
  • 1 photo sous-exposée de 1 valeur
  • 1 photo sous-exposée de 2 valeurs

Aucune surprise !

Bracketing sur un sujet anormalement clair

Vous vous retrouvez à photographier sur une surface anormalement claire, comme une place de marbre blanc, un monticule de sel, dans des marais salants, un champ de neige.
Comme vous avez lu l’article sur la charte gris neutre , vous savez qu’il faut surexposer pour obtenir la bonne exposition.
Mais de combien ?
Vous hésitez…

Un 1er essai de bracketing par valeurs entières

  1. Vous surexposez de 1 valeur sur le correcteur d’exposition (+1)

 

Correcteur d'exposition réglé à +1
Correcteur d’exposition réglé à +1

 

  1. Bracketing 1 valeur entière

 

Bracketing réglé sur 1 cran
Bracketing réglé sur 1 cran ou 1 valeur
  • 1 photo surexposée de 2 valeurs entières (bracketing +1 = valeur centrale +1 + 1)
  • 1 photo surexposée de 1 valeur (bracketing 0 = valeur centrale = correction du correcteur d’exposition soit +1)
  • 1 photo normale (bracketing -1 = valeur centrale +1 -1 = 0)

Un 2ème essai de bracketing par 1/3 de valeurs

Vous aimeriez faire par 1/3 de valeur avec une première photo surexposée de 1/3, une deuxième photo surexposée de 2/3 et une troisième photo surexposée d’une valeur entière.

Comment régler votre bracketing pour obtenir un tel résultat ?

Il faut d’abord agir sur le correcteur d’exposition simple du boîtier.
Vous allez surexposer à + 2/3 de valeur.

 

Correcteur d'exposition du boîtier réglé sur +2/3
Correcteur d’exposition du boîtier réglé sur +2/3
  1. Votre photo en valeur centrale sera surexposée de 2/3 de valeur.
  2. Vous réglez votre bracketing sur 1/3 de valeur.
Bracketing réglé à 1/3 de cran
Bracketing réglé à 1/3 de cran ou valeur

Vous obtenez :

  • 1 photo surexposée de 1 valeur entière (bracketing +1/3 = valeur centrale 2/3 + 1/3)
  • 1 photo surexposée de 2/3 valeur (bracketing 0 = valeur centrale = correction du correcteur d’exposition)
  • 1 photo surexposée de 1/3 valeur (bracketing -1/3 = valeur centrale -1/3)

Bracketing sur un sujet anormalement sombre

Exactement le contraire, mais avec un raisonnement inverse.
Vous devez sous-exposer.

Correcteur à -1, par exemple et braketing sur une valeur :

Faites des essais, et le bracketing n’aura plus de secret pour vous !
Si cette explication vous aide, dites le moi en commentaire !

Neige blanche, bleue ou gris sale !

Neige blanche ou bleue !

Une des premières causes d’échec l’hiver, sur la neige est de se retrouver avec de la neige gris sale ou pire, toute bleue !

 

La neige servant de réflecteur, pas de soucis de contraste. Selon la taille de votre sujet principal dans l'image, surexposez de 1 à 2 valeurs.
La neige servant de réflecteur, pas de soucis de contraste. Selon la taille de votre sujet principal dans l’image, surexposez de 1 à 2 valeurs.
© vigorin – Fotolia.com

 

Même pour les moins techniciens d’entre vous, c’est simple à comprendre.

J’ai déjà expliqué depuis assez longtemps ce phénomène.
En suivant ce lien indice de lumination et gris neutre, vous saurez quelle correction appliquer sur un sujet anormalement noir, comme une robe en velours ou anormalement clair, comme de la neige blanc immaculé.

Obtenir de la neige blanche

La recette est simple.
Si votre sujet est anormalement clair, cas de la neige, votre appareil photo se trompe.
Ne lui en voulez pas, il a été réglé en usine pour tout transformer en gris !

Quand vous lui mettez devant l’objectif de la neige bien blanche, il croit que c’est une grande étendue grise beaucoup trop éclairée !
Magasinier fidèle, il ne fournit au capteur que la lumière nécessaire pour faire du gris !

Neige blanche et correcteur d’exposition

Donc il sous expose !
La solution est simple, servez-vous de votre correcteur d’exposition.
Pour une vue d’ensemble avec un éclairage à 45° surexposez d’une valeur à une valeur et demie.
Pour un gros plan de neige, corrigez de deux valeurs entières.

 

Avez-vous déjà rencontré ce problème ?
Partagez votre expérience en laissant un commentaire ci-dessous

Photographier la lune simplement et facilement !

Le tuto le plus facile à suivre pour photographier la lune

Pleine lune, pas de nuages, profitons-en pour bien la photographier !
Voilà la « recette la plus simple » pour bien photographier la lune simplement !
Si vous êtes pressé(e) allez directement à la « recette » un peu plus bas !
Sinon, prenez le temps de bien comprendre pour de meilleurs résultats quelque soit votre équipement !
Ça marche avec un appareil numérique comme avec un appareil photo argentique !

En photographie argentique comme en photo numérique utilisez les réglages et la méthode décrite dans ce tuto et vous pourrez épater votre entourage avec des photos de lune spectaculaires même avec un appareil simple, bridge ou compact, s’ils disposent d’une mise au point manuelle efficace !

Si cet article répond à vos attente, merci de « Liker » et laisser un commentaire à la fin de l’article !

 

Comment photographier la lune
Comment photographier la lune avec un Panasonic G2

Comment régler votre appareil pour photographier la lune efficacement !

C’est ultra simple !

Pour une lune un peu rousse comme l’exemple ci dessus :

Pour une bonne qualité optique choisissez un diaphragme de f/8 avec une focale fixe ou un zoom ouvrant à f/2,8 ;

Choisissez un temps de pose égal à la sensibilité ISO.
1/125 pour 100 ISO, 1/500 pour 400 ISO ;

Réglez manuellement la distance de mise au point à l’infini.

Et c’est tout !

Si vous voulez une lune plus éclatante, plus brillante, ouvrez à f/5,6 au lieu de f/8.

Lune et sensibilité ISO

A main levée

Plus le nombre d’ISO est faible, meilleure sera la photo en définition.

Le choix de la sensibilité ISO se fera en fonction de la focale que vous utilisez.
Je m’explique.
Si vous photographiez à main levée, pour éviter de bouger, vous devez utiliser un temps de pose correspondant à la focale.

  • Admettons que vous ayez prévu de photographier la lune avec un équivalent 24×36 de 400mm.
    Si vous disposez d’un stabilisateur d’image efficace, vous pouvez espérer obtenir une image nette au 1/200 de seconde.
  • Adoptez 200 ISO.
    • Au final votre prise de vue de la lune se fera à :
      • f/8
      • ISO 200
      • 1/200
  • Sans stabilisateur d’image photographiez la lune à 400 ISO.
    • Au final votre prise de vue de la pleine lune ou d’une phase de la lune se fera à :
      • f/8
      • ISO 400
      • 1/400

C’est encore plus sûr avec un pied photo

Bien entendu en fixant votre appareil sur un pied photo, vous supprimez le stabilisateur d’images !
Tout risque de bougé étend écarté, retenez 100 ISO pour obtenir une photo de la lune bien détaillée.

  • Au final votre prise de vue se fera à :
    • f/8
    • ISO 100
    • 1/100, en pratique 1/125 ou 1/90

Le diaphragme pour une lune bien détaillée

Pourquoi f/8 ?

Parce que c’est en général une bonne valeur pour avoir un bon rendu optique de l’objectif.
Sur certains zoom, vous serez obligé(e) de passer à f/11.

 

Lune par Guillaume lecteur de Comment Apprendre la Photo
Voilà comment photographier la lune par Guillaume Lezier (lecteur de « Comment Apprendre la Photo) avec un Fujifilm Finepix HS30 EXR, en suivant les conseils donnés.
photographier la lune par Guillaume données Exif
Les données Exif vous indiquent les réglages utilisés par Guillaume pour photographier la lune.
Preuve que l’ont peut faire des photos intéressantes avec un simple bridge.

Photographier la lune rousse ou éclatante ?

Joies du numérique, il suffit de regarder immédiatement le résultat pour corriger et obtenir la photo désirée, une lune rousse bien joufflue !

Normalement avec cette technique, vous aurez le même résultat que la photo présentée plus haut.
Si vous souhaitez avoir une lune plus brillante, il suffit soit :

  • Ouvrir le diaph d’un cran (f/5,6) ;
  • Augmenter le temps de pose d’une valeur (à éviter à main levée) ;
  • Augmenter la sensibilité ISO (doubler ex. passer de 100 à 200 ISO).
  • Si votre lune n’est pas encore assez brillante, jouez simultanément sur ouverture (diaphragme) et temps de pose (Obturateur).

Problèmes possibles

Avec certains compacts et même des hybrides, vous pouvez avoir quelques difficultés de mise au point.
Il n’est pas toujours évident de trouver l’infini en manuel !
Et en autofocus, ils réagissent mal sur des sujets très lumineux sur fond noir, comme la lune.
Quelques fois on s’en sort en faisant la netteté sur un nuage de haute altitude, avant de recadrer, mais le risque de se retrouver avec une photo de lune pas très nette est élevé.
Dans ce cas, on peut encore s’en sortir en utilisant un diaphragme plus fermé en augmentant la profondeur de champ.

La recette pour une belle pleine lune

  1. Opérez en mode « Manuel » de façon à rester maitre de la situation !
  2. Utilisez la plus longue focale dont vous disposez (200 à 400mm pour un 24×36) – Attention toutefois avec les zooms, la qualité baisse sur la focale extrême, restez un peu en dessous.
  3. A main levée retenez une Vitesse égale à la focale (ex. : un temps de pose de 1/250 pour une focale de 250mm )
  4. De la même manière sensibilité ISO égale à la vitesse ou une valeur proche (ex. : 200 ISO prenez 1/200 ou 1/250)
  5. Diaph f/8 (effet standard) –> pour photographier la lune plus lumineuse entre 5,6 à f8 –> plus chaude entre f/8 et f/11
  6. Netteté, tentez l’autofocus, si ça marche, tant mieux, sinon passez à la M.A.P. manuelle et c’est tout !
La lune aujourd'hui

Lune Gibbeuse Croissante
Lune Gibbeuse Croissante

La lune est en Balance
La lune a 11 jours

Photographier la lune en 2018

Pleine luneMardi2Janvier2018
Pleine luneMercredi31Janvier2018
Pleine luneVendredi2Mars2018
Pleine luneSamedi31Mars2018
Pleine luneLundi30Avril2018
Pleine luneMardi29Mai2018
Pleine LuneJeudi28Juin2018
Pleine luneVendredi27Juillet2018
Pleine luneDimanche26Août2018
Pleine luneMardi25Septembre2018
Pleine luneMercredi24Octobre2018
Pleine luneVendredi23Novembre2018
Pleine luneSamedi22Décembre2018

Dates de pleine lune 2017

Pleine luneJeudi12Janvier2017
Pleine luneSamedi11Février2017
Pleine luneDimanche12Mars2017
Pleine luneMardi11Avril2017
Pleine luneMercredi10Mai2017
Pleine luneVendredi09Juin2017
Pleine luneDimanche09Juillet2017
Pleine luneLundi07Août2017
Pleine luneMercredi06Septembre2017
Pleine luneJeudi05Octobre2017
Pleine luneSamedi04Novembre2017
Pleine luneDimanche03Décembre2017

Dates de pleine lune 2016

Pleine luneDimanche24Janvier2016
Pleine luneLundi22Février2016
Pleine luneMercredi23Mars2016
Pleine luneVendredi22Avril2016
Pleine luneSamedi21Mai2016
Pleine luneLundi20Juin2016
Pleine luneMercredi20Juillet2016
Pleine luneJeudi18Août2016
Pleine luneVendredi16Septembre2016
Pleine luneDimanche16Octobre2016
Pleine luneLundi14Novembre2016
Pleine luneMercredi14Décembre2016

Dates de pleine lune 2015

Pleine luneLundi05Janvier2015
Pleine luneMercredi04Février2015
Pleine luneJeudi05Mars2015
Pleine luneSamedi04Avril2015
Pleine luneLundi04Mai2015
Pleine luneMardi02Juin2015
Pleine luneJeudi02Juillet2015
Pleine luneVendredi31Juillet2015
Pleine luneSamedi29Août2015
Pleine luneLundi28Septembre2015
Pleine luneMardi27Octobre2015
Pleine luneMercredi25Novembre2015
Pleine luneVendredi25Décembre2015

Dates de pleine lune 2014

Pleine luneJeudi16Janvier2014
Pleine luneSamedi15Février2014
Pleine luneDimanche16Mars2014
Pleine luneMardi15Avril2014
Pleine luneMercredi14Mai2014
Pleine luneVendredi13Juin2014
Pleine luneSamedi12Juillet2014
Pleine luneDimanche10Août2014
Pleine luneMardi09Septembre2014
Pleine luneMercredi08Octobre2014
Pleine luneJeudi06Novembre2014
Pleine luneSamedi06Décembre2014

Dates de pleine lune 2013

Pleine luneDimanche27Janvier2013
Pleine luneLundi25Février2013
Pleine luneMercredi27Mars2013
Pleine luneJeudi25Avril2013
Pleine luneSamedi25Mai2013
Pleine luneDimanche23Juin2013
Pleine luneLundi22Juillet2013
Pleine luneMercredi21Août2013
Pleine luneJeudi19Septembre2013
Pleine luneSamedi19Octobre2013
Pleine luneDimanche17Novembre2013
Pleine luneMardi17Décembre2013

Ne m’en voulez pas si maintenant les photos de pleine lune perturbe votre sommeil, après tout, ça n’arrive que tous les 28 jours ! !

Passez à l’action !

Si vous avez quelques difficultés avec la qualité de vos photos en général, reportez-vous à cet article.

On ne maîtrise bien que ce que l’on pratique, ce qui est très vrai en photographie !
Faites comme Guillaume, qui s’est risqué à photographier la lune avec un bridge et voyez comme le résultat est flatteur !

Pour en savoir plus sur ce qu’est la pleine lune suivez ce lien.

Essayez et dites-moi comment ça s’est passé.
Faites-moi part de vos éventuelles difficultés.
J’attends vos commentaires.