Technologie

La profondeur de champ, la comprendre et bien l’utiliser

Un réglage judicieux de la profondeur de champ permet de personnaliser vos photos et mettre en valeur votre sujet.
Le choix du diaphragme détermine la Profondeur de Champ (P de C ou PdC).

La P de C est en relation directe avec le flou d’arrière plan aussi appelé Bokeh.

La profondeur de champ s’étend entre des plans parallèles…

La P de C s’étend entre des plans parallèles au capteur, capteur qui a remplacé le film utilisé en photo argentique !

Avec un appareil photo sans système de bascule du plan du capteur ou du plan de l’objectif, les différents plans de netteté sont parallèles entre eux et parallèles au plan du capteur ou au plan du film.

La chambre grand format, appelée aussi banc optique, permet par ses grandes possibilités de bascule et décentrement une plus grande maîtrise de la profondeur de champ.
Ce qui en fait un appareil toujours apprécié, malgré l’avènement du numérique.
Il est à noter qu’il est possible d’adapter un dos numérique sur une chambre grand format.

Netteté Progressive

La netteté faite sur un endroit précis du sujet, ne s’arrête pas brutalement mais, s’étend progressivement sur une zone plus ou moins étendue, en avant et en arrière du sujet, par rapport au point de prise de vue.

  • En photographie courante, la P de C se répartit environ 1/3 en avant du sujet et 2/3 en arrière.
  • En macro photographie, laP de C se répartit environ 50 % en avant du sujet et 50 % en arrière.

Diaphragme, doseur de profondeur de champ

Le diaphragme permet, de doser cette étendue de netteté qui s’appelle la profondeur de champ (PdC).
Un petit nombre de diaphragme correspond à un grand trou de diaphragme et à une petite profondeur de champ.
Ce que montre le schéma animé pour un diaphragme successivement de f/2,8 puis f/8 et enfin f/22.

 

Schéma montrant l'évolution de la profondeur de champ, avec la variation du diaphragme.

Variation de la profondeur de champ

Plus le nombre exprimant le diaphragme est grand, plus le trou du diaphragme est petit et plus la P de C est étendue.
Représenté sur le schéma pour un diaphragme de f/22.
Entre ces deux situations extrêmes, la profondeur de champ varie proportionnellement à la valeur du diaphragme utilisé.
Matérialisé sur le schéma par un diaphragme de f/8.

Testeur de Profondeur de Champ

Le testeur de P de C  est un bouton ou levier placé sur le boîtier ou sur l’objectif, permettant de fermer provisoirement le diaphragme à sa valeur de travail, avant la prise de vue.

Il est ainsi possible d’évaluer la profondeur de champ avant la prise de vue.

Pour disposer d’un viseur clair, les reflex modernes sont équipés de la présélection du diaphragme.
Le diaphragme est en permanence ouvert au maximum pour laisser entrer le maximum de lumière dans le viseur et rendre la visée confortable.

Le diaph se ferme à la valeur retenue pour l’exposition, en une fraction de seconde, juste avant l’ouverture de l’obturateur.

En conséquence, la profondeur de champ se fixe à cet instant.
Avec un diaph de f/16, elle n’a plus rien à voir avec ce que vous observez pendant la visée !

Le testeur de profondeur de champ permet d’apprécier cette profondeur de champ réelle, avant de déclencher.
Le système de mesure règle l’obturateur en fonction du diaphragme utilisé durant la prise de vue.

Retenez bien : actionner le testeur de profondeur de champ ne change rien aux paramètres de prise de vue et ne ne change rien à la photo obtenue.
Il s’agit juste d’un moyen de contrôle pour prévisualiser l’aspect de la photo finale.
C’est pourquoi, je vous explique ici comment utiliser votre testeur de P de C.

Règle mnémotechnique simple

Un mnémotechnique pour retenir simplement cette règle :

  • Petit Nombre de Diaphragme = Petite Profondeur de Champ
  • Grand Nombre de Diaphragme = Grande Profondeur de Champ.

Pour en savoir plus sur les valeurs normalisées des diaphragmes
Pour obtenir la profondeur de champ la plus étendue possible, utilisez la distance hyperfocale !

En conclusion

La valeur, l’étendue de la profondeur de champ dépend de l’ouverture du diaphragme utilisé.

Voilà pourquoi, selon le flou désiré sur l’arrière plan aussi appelé bokeh vous choisirez dans l’ordre :

  1. la valeur du diaphragme qui détermine votre profondeur de champ
  2. vous adapterez le temps de pose en fonction de la luminosité, de la lumière disponible, en fonction du mouvement du sujet
  3. si nécessaire la sensibilité ISO pour obtenir le temps de pose souhaité.

C’est la raison pour laquelle je recommande aux photographes débutants d’utiliser le mode « Priorité diaphragme » qui est en fait un mode « Priorité Profondeur de Champ » !

Auteur de l'article

Patrick LOUICHE

42 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.