Je débute

Conseils de photographie pour un débutant intégral en 2020

Une composition simple à la portée de tout photographe débutant !
Ecrit par Patrick LOUICHE

Vous vous lancez dans la photographie, bravo !
Voici quelques conseils de photographie pour un débutant intégral…

Votre équipement

L’habit ne fait pas le moine !
Votre équipement photo ne fait pas de vous un bon photographe !

Si vous débutez, vous tourner vers un appareil photo haut de gamme ne sera pas forcément un mauvais investissement, mais ça peut rendre votre apprentissage un peu plus difficile.

Un peu comme vouloir apprendre à conduire avec une voiture de formule 1…

Avant d’acheter du matériel et de faire des recherches, lisez cet article.

Une fois avoir répondu à ces 8 questions contenues dans l’article, vous pourrez jeter un œil sur des forums ou articles sur la photographie pour préciser vos choix.

Ici sur Comment Apprendre la Photographie, vous pouvez trouver tous les conseils photo nécessaires pour un débutant.

Une fois que votre choix est fait, selon votre budget, lisez les avis, des forums, trouvez des groupes de discussion traitant de la marque et du modèle d’appareil photo ayant retenu votre attention.

Ils sont souvent honnêtes à propos des problèmes rencontrés même s’ils ne sont pas d’une totale objectivité face à leur marque favorite !

Appliquez la même méthode pour tout votre équipement et vos accessoires comme l’éclairage, le flash…

Au passage, vous n’avez pas besoin de vous équiper tout de suite de boîtes à lumière professionnelles pour vous essayer à la photo de portraits en studio.

Vous pouvez essayer avec des solutions toutes simples et très efficaces.

Je vous en reparle bientôt !

Une image très simple peut être magnifique avec le bon cadrage !

Une composition simple réalisable avec n’importe quel appareil, même un compact ou un smartphone !

Prenez beaucoup de photos

«Vos dix mille premières photographies seront les pires» – Henri Cartier-Bresson

Comme pour toute compétence, vous passez par 4 stades :

  • Inconsciemment incompétent : on pense qu’il suffit d’un bon appareil pour faire de bonnes photos !
  • Consciemment incompétent : en découvrant ses premiers clichés, on comprend que ça ne suffit pas !
  • Consciemment compétent : on bosse dure, on multiplie les essais et on tente laborieusement, pour toute photo, d’appliquer tout ce qu’on a appris ! On doit encore réfléchir avant de déclencher…
  • Inconsciemment compétent : à force d’apprendre, d’appliquer avec méthode et de mitrailler, on est devenu photographe et on peut se consacrer à 100 % à son sujet, sans se préoccuper de la technique.Tout ce qui a trait aux réglages, à la technique, au cadrage se fait de manière inconsciente, comme on change ses vitesses en conduisant après quelques années de pratique.On saisit l’instant sans réfléchir… tout se passe comme si l’appareil était devenu un prolongement du cerveau !

Plus vous photographiez, plus vous excellez !

Ne vous découragez jamais et continuez à vous entraîner tous les jours, ne serait-ce que 5 mn par jour !

Plus vous progresserez dans votre art, plus vous regarderez en arrière vos premiers clichés, plus vous serez attendrit de voir les maladresses de vos photos de débutant(e) … que vous pensiez fabuleuses sur le moment… et vous vous direz : « Henri Cartier-Bresson avait bien raison !

Lisez votre manuel !

Ce n’est pas le plus exaltant, de prime abord, je vous l’accorde !
Mais c’est un vrai cours de photographie offert avec votre appareil !

Vous lisez un chapitre et vous testez !

Vous connaîtrez votre appareil sur le bout du doigt… et pas seulement le déclencheur !
Vous saurez exactement ce qu’il peut faire et ce que vous pouvez en attendre !

Lisez-le méthodiquement, page après page et testez sur votre appareil… vous serez surpris à la fin de tout ce que vous serez capable de faire…

De plus, dès que vous lirez un conseil de prise de vue, vous saurez immédiatement comment en tirer parti !

Si vous saviez le nombre de photographes amateurs qui ne savent même pas qu’ils ont un testeur de profondeur de champ… je ne vous parle pas de savoir à quoi ça sert !!!

Ateliers, cours et formations

En choisissant bien, c’est un raccourcis, un gain de temps phénoménal !

Quelques fois, pour même pas le prix d’un paquet de cigarette, vous pouvez gagner 3 à 6 mois de tâtonnements !

C’est le cas par exemple de la méthode 007 … à 7€ !

En quelques exercices bien choisis, vous maîtrisez le mouvement, la netteté et la lumière !

Une fois ces bases rapidement acquises (2 heures suffises) vous pouvez aborder tout type de photo en sachant comment régler votre appareil photo efficacement, sans hésitation.

Vous lisez actuellement l’un des sites de photographie les plus utiles sur Internet.
Il y a plus d’informations, de conseils sur ce site que vous n’en aurez jamais besoin pour vous lancer !

Une fois « dégrossi(e) » vous serez à même de choisir comment vous perfectionner selon vos besoins.

Connectez-vous avec d’autres photographes

Rejoignez un groupe en ligne qui utilise votre marque d’appareil photo ou rejoigniez un club photo local, vous vous sentirez moins seul(e).

Vous devez vous y sentir bien !

J’ai vu trop de photo-clubs dominés par une équipe de prétentieux jaloux des progrès du débutant réellement passionné !

La bonne critique est constructive… mais si vous voyez qu’on descend en flèche systématiquement les travaux des adhérents et qu’on encense exagérément les photos des membres du conseil d’administration, fuyez et trouvez des gens plus constructifs !

Souvent de simples amateurs, comme vous, n’en connaissant pas plus, mais tous passionnés peuvent vous aider plus efficacement en vous motivant dans votre passion !

Et qui sait, vous créerez peut-être votre club, à votre tour !

Se connecter avec d’autres photographes est toujours un excellent moyen d’en savoir plus et trouver de nouvelles sources d’inspiration.

Certains clubs photo organisent régulièrement des concours.
Voilà une belle occasion de vous entraîner avec un but précis.

Prévoyez des visites photo, des expositions et d’autres activités.

Parler avec des photographes avertis ou même avec des collègues débutants peut non seulement inspirer, mais aussi entretenir votre motivation.

Inscrivez-vous à des newsletters sur la photographie et à des pages Facebook réputées, ou contactez des photographes que vous admirez pour leur poser des questions.

La plupart des photographes professionnels n’hésitent pas à répondre à quelques questions, tant que vous êtes respectueux et poli, et n’exigez pas trop de leur temps…
Ne demandez pas d’analyser toutes vos photos au retour des vacances, par exemple !

Variez vos sujets d’intérêt

Vous avez peut-être commencé à photographier avec un certain style ou sujet, mais il peut être utile d’essayer tous les styles.
Vous ne saurez jamais pour quoi vous pourriez avoir un réel talent tant que vous n’aurez pas essayé !

J’en ai pour preuve Marc M. un de mes anciens élèves.
Il ne voulait faire que de la photo de mode !

Hyper motivé, mais un peu têtu !
Il ne voulait rien apprendre d’autre !

Je me suis battu pour l’obliger à apprendre la photo de verrerie, de bijou, de bouteille.
Trop technique à son goût…

Pourtant, la verrerie, les parfums, les bijoux… ça fait bien parti de la mode…

Maintenant qu’il est installé photographe en région parisienne il utilise avec talent un domaine dont il ne voulait pas entendre parler au départ !

N’ayez jamais d’apriori… essayez tout ce que vous pouvez…
Et amusez-vous bien !

Obtenir des critiques judicieuses

Vos amis et votre famille peuvent vous vous faire plaisir en admirant vos photos…
Mais savent-ils apprécier réellement les qualités d’une bonne photo ?

En vous inscrivant sur un site de partage de photos où d’autres personnes peuvent commenter votre travail, vous obtiendrez principalement des commentaires plus justes, parfois brutalement.

Sachez que derrière un écran, il est facile pour un photographe frustré de décharger sa hargne sur les pauvres malheureux qui osent présenter leurs images.

Ne vous en offusquez pas !

Prenez les critiques utiles en gardant assez de recul pour voir quelles critiques sont utiles et constructives… et réfléchissez comment faire mieux la prochaine fois !

Participez à des concours

Mais pas n’importe lesquels !

Lisez bien le règlement… certains concours n’existent que pour créer une banque d’images gratuitement à vos dépends !

A fuir !

Tant qu’à vous lancer à participer à un concours, visez des concours de haut niveau organisé par des marques réputées comme Hasselblad, par exemple.

Pensez aussi à vous faire publier dans un magasine.

C’est faisable même en débutant, dès que vous avez acquis un minimum d’expertise, ce qui peut se faire très rapidement en suivant un plan de formation bien défini.

Trouvez de l’inspiration sur des sites professionnels comme ici : https://www.hasselblad.com/fr-fr/inspiration/

Apprenez à utiliser le mode manuel à bon escient

Quitter les modes automatiques n’est pas une fin en soi !
On ne photographie pas mieux en mode manuel !

On n’est pas meilleur photographe par ce qu’on photographie en mode manuel.

Après avoir pratiqué de longues années la photo de mariage, je peux vous assurer que je ne me donnerai jamais la peine de photographier un mariage en mode manuel !

C’est stressant et parfaitement inutile !

Par contre, en studio, pour certaines photos de nuit, pour photographier la lune… je passe en manuel, parce que le mode automatique a des limites qu’il faut connaître… et dépasser !

Si vous voulez vraiment être un bon photographe en toutes circonstances, il est indispensable de savoir régler son appareil en mode manuel.

Par contre, si vous voulez vraiment  perdre votre temps et vous décourager,
commencez à apprendre à photographier en mode manuel !!!
Après tout, fin du XIXème et début du XXème siècle, on apprenait comme ça !

Apprenez à photographier en automatique !

Parallèlement, comprenez « le pourquoi » des réglages retenus par votre appareil en automatique.

Apprenez à contrôler le mode automatique pour que votre appareil vous obéisse au doigt et à l’œil !

Et seulement dans les rares cas où l’automatisme ne peut pas donner de bons résultats, passez au mode manuel.

A part durant la période d’apprentissage pour apprendre à régler un appareil en mode manuel, vouloir photographier un paysage en mode manuel un jour de beau temps est une ineptie !

Vous ne faites que tourner des boutons ou appuyer sur des touches pour obtenir la même chose que ce que votre appareil fait très bien tout seul en 1/100 de seconde !

Je ne vois pas l’intérêt…

La plupart du temps le mode manuel est conseillé par des dingues de technique n’ayant pas grand-chose à dire photographiquement… alors on essaie de briller comme on peut !

98 % de vos photos en extérieur peuvent être faites en automatique sans aucune hésitation !

La chambre noire numérique

La chambre noire numérique ou le post-traitement, des noms bien pompeux pour dire de donner un petit coup de pouce au traitement d’image, sur l’ordinateur.

C’est l’équivalent du labo argentique.

Certains pensent qu’il est indispensable de traiter ses photos sur ordinateur…
Les mêmes ne juraient que négatif et labo du temps de l’argentique…

A côté, les vrais professionnels photographiaient en inversible et sortaient dès la prise de vue des photos parfaites !

La folie du fichier raw et l’amour inconsidéré du traitement d’image appartient à ces photographes qui ne savent pas bien régler leur appareil photo à la prise de vue !
Le traitement d’image, le plus souvent, ne sert qu’à rendre présentable des photos qui devraient partir directement à la corbeille !

Je n’ai jamais aimé le labo ni le traitement d’images…
Je le fais par obligation… pour donner mes cours et mes formations !

Parce qu’il y a de la demande !

Mais très sincèrement, j’aime mieux exposer correctement une photo en 1/1000 de seconde, plutôt qu’en 1/4 d’heure dans Lightroom !

Vous devez faire en sorte que vos photos soient parfaites à la prise de vue !
Un passage au traitement d’image pour les rendre exceptionnelles !

Mais si vous voyez le traitement d’image comme une béquille indispensable, comme de trop nombreux amateurs, vous serez de moins en moins exigeant à la prise de vue et au final vous sortirez des photos « acceptables »…
sans jamais atteindre l’excellence !

Pour vos premières armes vous pouvez utiliser un programme simple et gratuits comme Picasa, suffisant pour une retouche rapide des erreurs de débutant.

Ensuite, les poids lourds gratuits comme The Gimp pour la retouche photo et Raw Therapee pour les fichiers Raw.
Moins automatisés que Photoshop et Lightroom, ils font le même travail.

Photoshop et Lightroom au prix d’un abonnement mensuel raisonnable offrent une interface plus simple… et quand on aime, on ne compte pas !
Vous pouvez faire un essai gratuit en suivant ce lien.

Tous ces logiciels peuvent impressionner les débutants,
mais cela vaut la peine d’apprendre les bases de ces programmes,
pour donner le petit coup de pouce pour magnifier vos photos.

Ce n’est pas très difficile à manipuler parce qu’en fin de compte,
on apporte pratiquement toujours les même corrections.

Une fois qu’on a appris… ça roule tout seul !

Pour conclure : amusez-vous !

Photographiez avant tout pour vous faire plaisir !
Il existe de par le monde des milliers de peintres amateurs qui ne prétendraient jamais exposer, mais ils se font plaisir !

Ne vous laissez pas impressionner en vous comparant à des professionnels.
Inspirez-vous de leur travail plutôt que de vous inspirer d’autres amateurs qui n’en savent guère plus que vous en photo !

Acceptez la distance qui vous sépare de leurs photo… et rappelez-vous qu’avant vous,
ils étaient aussi des débutants à un moment donné.

Vous seriez parfois surpris de voir leurs débuts !

  • Prenez simplement plaisir à photographier
  • Multipliez les essais et continuez à apprendre
  • Mettez-vous au défi d’égaler les meilleurs
  • Explorez tous les domaines photo, nature morte, portrait, photo de nuit, paysage, sports mécaniques, etc. pour trouver votre vrai talent !

Surtout continuez à profiter du plaisir qu’offre la photographie !

Voici d’autres articles pouvant vous inspirer en tant que photographe débutant :

 

Auteur de l'article

Patrick LOUICHE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Open chat
1
Comment puis-je vous renseigner ?
Cliquez sur la flèche pour démarrer la discussion. Patrick Louiche.