Général

Qu’est-ce qu’une photo de portrait ?

Portrait d'ado
Ecrit par Patrick LOUICHE

Qu’est-ce qu’une photo de portrait ? Vaste sujet…
Voilà quelques réflexions…
Si le sujet vous passionne, dites le moi en commentaire.
Dites-moi sur quoi vous buttez, en quoi je peux vous aider à avancer.

 

Portrait façon photo de mode

Portrait façon photo de mode

Un des aspects de la photo jugé le plus difficile par les photographes amateurs : le portrait !

Pourtant, prendre des portraits devient simple pour qui se passionne pour le sujet et dispose des connaissances nécessaires.

Le portrait n’est pas plus difficile qu’une belle photo de paysage… pour qui sait s’y prendre !

Les gens doués pour le paysage vous diront que pour eux, la photo de paysage, c’est simple, naturel…Des règles à appliquer…
Et avoir cette capacité de voir ce qui doit être mis en valeur…

C’est exactement la même chose en portrait !

Disons qu’en appliquant les bonnes règles, n’importe qui est capable de prendre une photo de portrait présentable.
Voyons ça en détail…

Comment faire des belles photos de portrait ?

Comme pour tout autre thème photo, c’est une question de cadrage, de composition, de choix du fond et d’environnement…
Des éternels vitesse/diaphragme/iso, que je préfère nommer temps de pose/ouverture/sensibilité…

Et déclencher au bon moment.

La difficulté supplémentaire tient à la personnalité du modèle.
Comment la transcrire, la faire transpirer au travers de la photo…

Il ne suffit pas que la photo soit nette et bien exposée.
Il ne suffit pas d’obtenir une « photo d’identité » high tech, super bien éclairée avec un superbe objectif montrant le moindre pore de la peau !
Pas du tout !

Vous devez obtenir cette expression typique du modèle, reflet de l’âme…
Un simple smartphone peut suffire !

Pour y arriver, il faut dépasser l’écueil le plus courant : le manque de confiance du photographe !

C’est vraiment la première cause d’échec !

Manque de confiance due à une connaissance imparfaite de la technique photo en général, mauvaise maîtrise des fonctions de base de l’appareil photo.
Il ne suffit pas de savoir à quoi servent les paramètres (temps de pose/ouverture/sensibilité) pour prétendre les maîtriser.

Comment en effet, obtenir la détente, la disponibilité de votre modèle si vous devez réfléchir à tout instant à vos réglages au lieu de garder ce lien essentiel avec la personne photographiée ?

Si c’est votre cas, cette série d’exercices bien orchestrée peut régler votre problème en un après-midi!

Photographe portraitiste !

Les photographes à l’égo surdimensionnés à première vue semblent favorisés par la nature…

Pas toujours…

Écrasant leur modèle de leur « Superbe », ils passent facilement à côté de ces instants merveilleux, délicieux de connivence s’installant durant la séance entre le photographe et son modèle.

En général, ce type de photographe à l’équipement bardé de marque noire sur fond jaune n’obtient que des photos stéréotypées sans âme.

Vous avez aussi le « faux-égo surdimensionné ».

Plus courant qu’on ne le pense, cachant sa timidité, voir ses complexes derrière son appareil, son gros objectif… et son arrogance…

Je me rappelle un stage de nu que j’animais il y a quelques années.
Parmi les participants, un seul homme !
Un vrai !
Et 5 femmes, discrètes, réservées…
Ce beau parleur nous a assommés durant toute la matinée consacrée à la théorie, de ses connaissances techniques… surtout livresques…
Quand l’après-midi nous sommes passé à la pratique, naturellement, je lui ai proposé de passer le premier…

Portrait d'enfant en noir et blanc

Regard profond d’un enfant en portrait…

Il s’est retrouvé bloqué, coincé, incapable de décider de quoi que ce soit et diriger son modèle.
Les femmes beaucoup plus humbles, ont su tout de suite communiquer avec le modèle et se sont montrées très inventives…

Tout se gère, tout s’apprend, il suffit d’être conscient de ses lacunes et d’être passionné !
Sincèrement passionné !
Pas seulement épris de belle technique et beau matériel !

Et d’apprendre à maîtriser son appareil afin d’être capable d’en changer tous les réglages sans plus y réfléchir qu’en changeant les vitesses de votre voiture en conduisant !
Je me répète, mais c’est le premier point à améliorer si vous n’êtes pas satisfait(e) de vos photos.
Commencez par maîtriser votre instrument !

Ensuite…

Quels types de portraits ?

Le portrait vérité

Portrait pris sur le vif par un photographe discret, laissant ses proies vivre en pleine liberté !

Picorant les meilleurs moments, les meilleures expressions.
Un peu ce qu’on peut fait en photo de rue…

Coté objectif, un objectif « à portrait », c’est à dire 2x la focale normale ouvrant à f/2, c’est parfait !
Ou le 28mm pour se fondre dans l’action !
Mon préféré pour photographier « la vraie vie » !
Oui, ça étonne…
Essayez, vous verrez…

Paradoxalement, à moins de vous cacher derrière un arbre comme un paparazzi, avec un télé de 200 ou 300mm, objectifs fétiches des photographes les plus timorés, vous serez vite repéré(e) et on sentira, sur vos photos que vous étiez hors de la scène…

Le portrait semi-posé

Le photographe choisit le cadre, l’environnement, l’ambiance de la séance de portrait.
L’idée est de prendre le personnage dans son cadre de vie, dans son lieu naturel d’expression.

Sur le lieu de travail, de loisir, en famille…

Choisissez le meilleur endroit correspondant le mieux à une synthèse de la vie du personnage.
En découvrant la photo, on comprend sans ambiguïté son domaine, son monde…

Vous prendrez un lithographe, 3/4 arrière en train de décoller son œuvre fraîchement imprimée.

Un enfant en train de colorier…
Une femme en train de repasser…

Chaque fois que vous voulez montrer le résultat du travail avec son « auteur » !

Si l’attention doit être portée plus sur le personnage, son travail étant plus accessoire, vous prendrez la personne de face ou 3/4 face, son « œuvre » apparaissant à l’envers.

Pour une personne réservée, un peu secrète, un 3/4 arrière, un éclairage clair-obscur, intimiste… succès garanti !

Le cadrage le plus courant, efficace, le 3/4 avant en très légère plongée pour bien voir personnage et action.

L’avantage du portrait posé, le sujet étant dans son environnement, il est aisé d’obtenir des poses et expressions naturelles sans avoir à être très « dirigiste » !
Il suffit de suggérer, vérifier les éléments figurants dans le cadrage… et contrôler la lumière !
Parfait pour débuter dans le portrait.

Le portrait posé

Plus délicat pour se lancer sans avoir testé avec succès les 2 approches précédentes !

L’usage du studio n’est pas indispensable, loin de là…
Au début, c’est un obstacle de plus à surmonter pour que photographe et modèle se sentent à l’aise.

Ne vous y aventurez pas sans une parfaite maîtrise de votre appareil et des éclairages !
Côté appareil, c’est assez simple en studio, mode manuel, un point c’est tout !
Une ouverture, un temps de pose et basta !

C’est plus côté éclairage que viennent les difficultés !

Entraînez-vous d’abord avec une cruche, une vraie !
En terre cuite !
Apprenez à vous servir de vos éclairages en nature morte…

C’est la même technique, portrait ou nature morte, côté éclairage…
La vraie cruche, en terre cuite, elle, ne s’énerve pas… elle a tout son temps !

Si vous n’êtes pas encore familiarisé(e) avec les éclairages artificiels,
la lumière du jour, ça se fait encore, si, si, si !
Si vous avez ça dans votre région…
c’est assez courant, même dans ces périodes de restrictions budgétaires !

Une lumière du nord + un réflecteur, portraits intimistes, femmes enceintes, nouveau-né, beau toutou à papa…
c’est tout bon !

Ne jamais entamer une séance sans connaître son modèle, ses goûts, ses passions (très important les passions pour obtenir de belles expressions…)

Vous entraîner aux techniques d’interview est bien plus indispensable que d’acheter le dernier objectif ou appareil à la mode !
Pourtant, bizarrement, les photographes amateurs plutôt que d’investir en eux-même et se former préfèrent se tourner vers les chimères du matériel tout puissant…
« Bizarre, vous avez dit bizarre mon cher cousin ? »

En ayant bien mené votre séance d’interview, il suffira d’évoquer certains points marquants pour faire naître les bonnes émotions/expressions, le moment venu !

Cette rencontre préalable vous permettra de juger de la difficulté de votre prochaine séance…
Personne stressée, clignant des yeux, regard fuyant, etc.

Sur le registre vestimentaire, maquillage, pour les femmes…
Tous ces détails permettant d’éviter les fautes de goût dans les choix des couleurs de fond, couleur de filtre, etc.

Encore une formation à envisager si ce n’est pas inné chez vous, apprendre à harmoniser forme et couleur des vêtements selon la carnation et la stature…
Faire appel à un(e) spécialiste est plus sûr et rapide… question de budget !

Méfiez-vous des compétences de la « copine qui adore les fringues » !

Finalement, qu’est-ce qu’une photo de portrait…

Comme pour toute autre discipline, c’est en forgeant qu’on devient forgeron…
On se lance rarement du jour au lendemain sur un circuit de formule 1 !

On commence comme Alain Prost, par le karting.
Tout automatique, on se concentre sur la technique de conduite…
si vous voyez ce que je veux dire…

Puis on se confronte aux courses de côte…
Quand les résultats sont là… on se fait remarquer et là…

Pareil en photo !

On apprend à photographier, cadrer, réagir, déclencher vite, en automatique, tout automatique !
Programme P !

Puis on apprend à se servir judicieusement des réglages…
de façon efficace, méthodique, pour continuer à bien cadrer, réagir, déclencher vite…
En automatique contrôlé !

Puis on se lance, thème par thème, à tout expérimenter…
Et ça passe aussi par le portrait…

Commencer par le portrait ?

Pourquoi pas ?
Mais il vous faudra un bon moral pour ne pas vous décourager !

Ne comptez pas trop sur le petit copain ou la petite copine pour faire vos premières armes…
Sauf si vous êtes tous les deux dans la même démarche d’apprentissage de la photo…

Mieux vaut montrer vos maladresses de débutant (surtout pour les moins jeunes de mes lecteurs) à des étrangers que vous ne côtoyez pas quotidiennement.

Vous aurez beau implorer les vents contraires, une mauvaise photo ne s’oublie jamais !

Surtout les femmes !
Une femme qui ne vous pardonnera jamais de lui avoir créé un double menton qu’elle n’a pas, des cernes sous les yeux et une poitrine tombante (oui, ça arrive vite, même avec un superbe modèle !)

Rien de pire pour créer ou renforcer des complexes qu’un appareil photo mal maîtrisé !
Si vous voulez éviter une inutile « soupe à la grimace », cherchez ailleurs…
quitte à déclencher une crise de jalousie, c’est moins durable !

Il y a encore beaucoup à dire sur le sujet pour répondre à la question : Qu’est-ce qu’une photo de portrait ?

Envie de prendre des portraits remarquables ?
Si le thème vous intéresse, dites-moi en commentaires vos principales difficultés
soit pour vous améliorer
soit ce qui vous freine, pour vous lancer !

 

Auteur de l'article

Patrick LOUICHE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voulez-vous réussir à obtenir les photos dont vous rêvez et...
Apprendre à photographier
Entrez votre adresse email pour recevoir le Guide Gratuit: 11 conseils pour améliorer votre prise de vue

Télécharger Le Guide gratuit "Mieux Photographier"

Entrez simplement votre adresse Email pour recevoir la méthode maintenant

Vos informations sont en sécurité

Partagez2
Tweetez
Enregistrer
+1